Cataracte chez le chien : causes, symptômes et traitement

Cataracte chez le chien : causes, symptômes et traitement

La cataracte est une affection oculaire courante chez les chiens, qui entraîne l’opacification du cristallin. Cela peut entraîner des problèmes de vision, voire la cécité. Les cataractes peuvent être traitées chirurgicalement, mais souvent, si la cataracte n’a pas d’impact significatif sur la vision du chien, on la laisse sans intervenir.

Qu’est-ce que la cataracte chez le chien ?

Chien Shih Tzu atteint de cataracte

La cataracte est une maladie qui se caractérise par une opacification plus ou moins complète du cristallin (œil blanc), à ne pas confondre avec la fibrose cristallinienne qui est une simple modification de structure du cristallin n’arrêtant pas la lumière. Quand la cataracte est importante et affecte tout le cristallin, la vision devient nulle, la lumière n’atteignant pas la rétine. On distingue trois types de cataractes :

  • Cataractes juvéniles : ce sont des cataractes le plus souvent présentes dès la naissan-ce. Elles sont surtout très graves si la rétine n’a pas suffisamment été exposée à la lumière avant l’âge de 4 mois : en effet, l’animal devient incapable d’interpréter les images et donc tout traitement visant à soigner la cataracte devient illusoire.
  • Cataractes de l’adulte : elles atteignent en général le jeune adulte. On distingue :
    • La cataracte diabétique : la glycémie élevée du chien diabétique modifie le cristallin et induit une opacification complète. Elle est parfois associée à une rétinite.
    • La cataracte traumatique : une lésion directe du cristallin (corps étranger, infection) peut entraîner une opacification.
  • Cataracte sénile : elle apparaît chez le chien âgé, entraînant une opacification progressive, centrale au début puis générale ensuite.

Symptômes d’un chien atteint de la cataracte

Les symptômes de la cataracte chez le chien peuvent inclure un changement de la vue du chien, notamment une diminution de la netteté et de la clarté de la vision, ainsi qu’une augmentation du nombre d’objets qui apparaissent flous. Les chiens atteints de cataractes peuvent également avoir des difficultés à voir dans des conditions de faible luminosité.

Selon la gravité ou l’ancienneté de la cataracte, les signes pour la repérer peuvent être discrets ou évidents chez le chien :

  • Opacité partielle discrète ne gênant pas la vision (cataracte débutante),
  • Opacité plus nette et facilement visible (cataracte immature),
  • Cristallin complètement opaque et dur (cataracte mûre).

Diagnostiquer la cataracte chez le chien

Vétérinaire qui examine les yeux d'un chien atteint d'une cataracte

Les cataractes chez les chiens sont diagnostiquées par un vétérinaire lors d’un examen physique de routine. Le vétérinaire recherchera tout signe d’opacité ou de décoloration des yeux du chien et pourra utiliser une lumière spéciale pour mieux voir l’intérieur de l’œil. En cas de suspicion de cataracte, le vétérinaire demandera fera des examens complémentaires grâce à :

  • Une ophtalmoscopie directe.
  • Une ophtalmoscopie indirecte.
  • Un examen à la lampe à fente.

Comment traiter la cataracte chez le chien ?

Si un chien développe une cataracte, il existe plusieurs options de traitement. L’une d’elles est la chirurgie, qui consiste à retirer le cristallin opaque et à le remplacer par un cristallin artificiel. Une autre option consiste à injecter un médicament dans l’œil qui va briser la cataracte. Quelle que soit l’option choisie, le diagnostic et le traitement précoces de la cataracte chez le chien sont importants pour préserver la vision.

Traitement médical de la cataracte

Un traitement médical peut être envisagé pour préparer une chirurgie ou quand celle-ci est inutile (atrophie rétinienne associée, glaucome, etc.). Ce traitement donne souvent un résultat décevant et empêche rarement l’évolution défavorable de la maladie.

Traitement chirurgical

Avant d’envisager la chirurgie du cristallin, il faut s’assurer que la rétine est fonctionnelle en utilisant un électrorétinogramme (ERG), permettant de mesurer l’activité électrique de la rétine, avant toute intervention. Deux types d’interventions sont pratiquées :

  • L’extraction extracapsulaire du cristallin (EEC, retrait du cristallin),
  • La phacoémulsification : le cristallin est fragmenté puis aspiré à partir d’une ouverture étroite. L’intervention dure une dizaine de minutes et cette technique donne d’excellents résultats.

Dans certains cas, il est possible de remplacer le cristallin opaque par une lentille souple intraoculaire pour améliorer la vision postopératoire du chien.

Précautions en cas de cataracte chez le chien

Si votre chien est atteint de cataracte, veillez à suivre les instructions spécifiques de votre vétérinaire en matière de soins. Vous pouvez également suivre ces conseils :

  • Veillez à ce que l’environnement de votre chien soit lumineux et gai, et évitez la lumière directe du soleil.
  • Mettez à la disposition de votre chien de la literie douce et des jouets en quantité suffisante pour qu’il puisse s’amuser.
  • Donnez à votre chien une alimentation nutritive qui l’aidera à garder une vision saine.
  • Veillez à ce que votre chien subisse des contrôles réguliers chez le vétérinaire afin de vous assurer que sa cataracte ne progresse pas.
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *