Comment attirer les oiseaux dans votre jardin ? Nos astuces

Comment attirer les oiseaux dans votre jardin ? Nos astuces

Quoi de plus agréable que d’entendre les oiseaux chanter dans son jardin ? Peu importe la taille de votre terrain, il existe plusieurs façons de les attirer. Vous pouvez, par exemple, choisir certaines plantes qui leur offrent un abri et un lieu sûr pour la reproduction ou leur proposer de l’eau. Un autre moyen de les attirer est de disposer des mangeoires à des endroits stratégiques.

Planter les bons arbres pour attirer les oiseaux au jardin

Les arbustes et les plantes vivaces offrent des abris naturels et des sites de nidification qui attirent les oiseaux. Les arbres à feuilles caduques, comme les chênes et les érables, apportent une protection dense en été et de la nourriture sous forme de glands et de graines. Enfin, les conifères tels que les sapins, pins, cèdres, mélèzes, épicéas offrent une protection toute l’année grâce à leur feuillage persistant.

Offrir un point d’eau au jardin pour attirer les oiseaux

Les oiseaux adorent les points d’eau pour boire et se baigner. Un simple bain (facile à fabriquer en suivant ce lien) peut suffire, mais un petit étang ou une fontaine est encore mieux pour attirer une grande variété d’espèces.

Vous pouvez aussi placer des coupelles d’eau à différents endroits du jardin pour qu’elles soient facilement accessibles aux oiseaux. Elles leur permettent d’éliminer la poussière, les parasites et les débris accumulés dans leurs plumes. L’eau aide aussi à maintenir l’élasticité et l’imperméabilité de leur plumage.

Coupelle d'eau pour oiseaux au jardin

Pour optimiser leur utilisation, assurez-vous qu’elles sont peu profondes (5 cm maximum) et placées dans des zones ombragées pour éviter l’évaporation rapide.

Placer des mangeoires dans votre jardin pour attirer les oiseaux

Les mangeoires en silo sont idéales pour les petites graines comme les graines de tournesol et le millet, tandis que celles avec un plateau conviennent aux mélanges de graines et aux fruits.

Les mangeoires suspendues attireront les mésanges et les pinsons, tandis que celles posées directement au sol attireront les moineaux et les merles. Nettoyez-les régulièrement pour éviter la propagation des maladies.

Conseils pour placer les mangeoires :

  • Choisissez un endroit sûr : disposez-les à l’abri des prédateurs, à 1,5-2 mètres du sol et près d’un abri.
  • Optez pour des endroits calmes : placez-les loin des zones bruyantes et des passages fréquents.
  • Éloignez-les des fenêtres : évitez de les mettre près des fenêtres pour prévenir les collisions.
  • Facilitez le nettoyage : choisissez un emplacement accessible pour un nettoyage facile.
  • Évitez les zones traitées avec des pesticides : les produits chimiques peuvent contaminer la nourriture.

Nourrir les oiseaux peut également attirer des écureuils. Ces petits animaux aussi malins que charmants, sont toujours à la recherche de nourriture et peuvent rapidement repérer les mangeoires.

Pour éviter qu’ils ne monopolisent ces ressources, vous pouvez installer des gamelles pour eux. Les écureuils apprécient les noix, les graines de tournesol et les fruits secs, que vous pouvez placer dans des mangeoires séparées ou dans des endroits difficiles d’accès pour les oiseaux.

Les boules de graisses pour nourrir les oiseaux au jardin

Elles sont particulièrement efficaces pour nourrir les oiseaux en hiver car elles fournissent une source riche en énergie nécessaire pour affronter le froid. Lorsque vous utilisez des boules de graisse, évitez de laisser les filets en plastique qui les entourent, car ils peuvent s’y coincer les pattes. Privilégiez les supports à boules de graisse spécialement conçus pour être sûrs et accessibles.

Placer des boules de graisse dans votre jardin aidera non seulement les oiseaux à survivre pendant les mois les plus froids, mais aussi à maintenir leur présence tout au long de l’année.

Planter des fleurs et des arbustes producteurs de graines

Les plantes qui produisent des graines et des baies sont une excellente source de nourriture pour les oiseaux. Les tournesols, les cosmos et les rudbeckias sont des plantes annuelles dont ils apprécient les graines.

Les arbustes comme le sureau, l’aubépine, les framboisiers, les rosiers et le houx produisent des baies, surtout en automne et en hiver. Ils offrent également une protection contre les prédateurs et les intempéries. Évitez de tailler pendant la saison de reproduction des oiseaux.

Créer des zones de nidification

Les oiseaux ont besoin d’endroits sûrs pour nidifier. Pour les aider, installez des nichoirs adaptés aux espèces que vous souhaitez attirer. Par exemple, un nichoir à mésanges doit avoir une ouverture de 2,5 à 3 cm de diamètre pour permettre leur entrée tout en empêchant les prédateurs.

Placez les nichoirs dans des endroits calmes et abrités, à l’abri des vents forts et des rayons directs du soleil. Installez-les à une hauteur suffisante pour protéger les oiseaux des prédateurs comme les chats ou les renards. Nettoyez-les chaque année pour éviter l’accumulation de parasites et de débris.

Éviter l’utilisation de pesticides

Les pesticides peuvent être extrêmement nocifs pour les oiseaux. En utilisant des produits chimiques contre les nuisibles et les maladies des plantes, vous risquez de tuer des sources de nourriture essentielles pour les oiseaux et de contaminer leur habitat. Préférez des méthodes de jardinage biologique et des solutions naturelles pour lutter contre les nuisibles.

Des méthodes comme le paillage, la rotation des cultures et la plantation de plantes compagnes peuvent également aider à prévenir les infestations sans recours aux produits chimiques.

Installer des perchoirs

Les perchoirs permettent aux oiseaux de se reposer et de surveiller leur environnement. Installez des perchoirs naturels comme des branches mortes ou des piquets en bois à différents endroits de votre jardin. Ces perchoirs offrent des points de vue stratégiques pour repérer la nourriture et les prédateurs potentiels.

Ils doivent être placés à des hauteurs variées pour répondre aux besoins des différentes espèces d’oiseaux. Les petits oiseaux comme la mésange charbonnière préfèrent les perchoirs à des hauteurs moyennes, tandis que les espèces plus grandes comme la chouette effraie préfèrent des perchoirs plus élevés.

Attirer les oiseaux en hiver

L’hiver est une période difficile pour les oiseaux en raison de la diminution des ressources alimentaires et des conditions climatiques rigoureuses. Les insectes se font rares, les graines sont enfouies sous la neige et le froid intense demande plus d’énergie pour maintenir leur chaleur corporelle.

De plus, l’absence de feuilles sur les arbres réduit le nombre d’abris naturels, exposant les oiseaux aux prédateurs et aux intempéries.

Pour les aider, proposez-leur de la nourriture riche en énergie comme les graines de tournesol, le suif et les fruits secs. Installez des mangeoires supplémentaires et veillez à ce qu’elles soient régulièrement approvisionnées.

Offrez des abris supplémentaires comme des nichoirs d’hiver ou des amas de broussailles pour protéger les oiseaux du froid et des vents. Enfin, vous pouvez leur proposer une source d’eau non gelée en utilisant un chauffe-eau ou en changeant fréquemment.

Quels oiseaux seront attirés dans votre jardin ?

Les oiseaux qui viendront profiter de la nourriture hivernale que vous leur fournirez sont :

  • La mésange et ses nombreuses espèces : mésange bleue, mésange charbonnière, mésange boréale, mésange huppée, etc. La mésange charbonnière, friande de chenilles, aide à lutter contre la piéride du chou. La mésange noire et la mésange à longue queue se nourrissent principalement de pucerons.
  • Le moineau domestique : ce chasseur de hannetons, doryphores, charançons et autres insectes, ainsi que de pucerons, chenilles et fourmis, sera un visiteur fréquent.
  • L’étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) : cet insectivore polyvalent dévore une grande variété d’insectes, y compris escargots, limaces et vers de terre.
  • Les muscicapidés : ils attrapent au vol moustiques, coléoptères, chenilles, larves et taons.
  • La sittelle torchepot (Sitta europaea) : elle se nourrit d’insectes, de larves et de chenilles.
  • Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) : ce petit oiseau dévore les larves, œufs, chenilles et pucerons.
  • Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes) : cette petite boule énergique se nourrit principalement d’insectes et d’araignées.
  • Les tourterelles : elles se nourrissent de graines et de petits insectes, et apprécient les jardins bien pourvus en végétation.
  • Les pigeons : bien qu’ils préfèrent généralement les milieux urbains, les pigeons viennent aussi pour se nourrir de graines et de restes alimentaires.
  • Le pic vert et le pic épeiche : ces oiseaux se nourrissent d’insectes qu’ils trouvent sous l’écorce des arbres, mais ils apprécient également les fruits et les graines en hiver.
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut