Colibri Circé

Cynanthus latirostris
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Broad-billed Hummingbird, Oiseau mouche
Qui est le Colibri Circé ?
Le Colibri Circé fait partie des plus grands colibris bien qu'il soit de très petite taille. Il atteint 10 cm de la pointe du bec à l'extrémité de la queue. Cet oiseau aux couleurs brillantes, à la queue foncée et au bec principalement rouge, peut sembler tout noir de loin, mais sa véritable beauté devient évidente lorsque la lumière l'atteint. Ses bleus et verts iridescents sont plus marqués chez les mâles, tandis que les femelles ont des parties inférieures grisâtres et sombres, avec une bande blanche remarquable derrière l'œil. Cette espèce se trouve principalement au Mexique, mais aussi localement dans le sud-ouest des États-Unis, où elle vit principalement dans les forêts riveraines broussailleuses, les canyons et les forêts d'épines.
Taille 6-11 cm
Poids 3-4 gr
Espérance de vie 6 à 7 ans
Origine Mexique

Particularités physiques

  • Forme & corps: ses ailes présentent des muscles pectoraux puissants pivotant dans tous les sens.
  • Bec: long, légèrement recourbé, mesurant 6 à 10 mm, il fait la moitié de sa taille. Il lui permettant de s'introduire dans les corolles des fleurs.
  • Pattes: courtes avec des doigts incurvés et pointus qui lui permettent de tenir sur les branches ou sur les tiges des fleurs.
  • Couleur(s): les parties supérieures arborent une belle teinte vert métallique, tandis que son bec est rouge carmin avec une pointe noire. Une gorge et un menton bleu-vert vif juxtaposent la poitrine et l'abdomen verts. La queue, de couleur bleu foncé à noir, complète l'aspect hypnotique de l'animal.
  • Plumage: son plumage est terne, mais il se pare de couleurs chatoyantes, d'un bleu vert exceptionnel, selon les incidences de la lumière sur ses plumes.
  • Taille: mâle: 6-11 cm,  femelle: 6-11 cm
  • Poids: mâle: 3-4 gr,  femelle: 3-4 gr
Les colibris sont les plus petites espèces d'oiseaux du monde. On en compte trois cents selon leur couleur et leur taille.
Données scientifiques
Groupe Martinets, colibris
Ordre Apodiformes
Famille Trochilidés
Genre Cynanthus

Comportement et caractère

La caractéristique de tout colibri est le vol. L'oiseau est capable de voler dans tous les sens et il est le seul qui puisse voler à reculons. Il pratique aussi le vol stationnaire. Son cœur bat de 500 à 1200 fois par minute et représente 2 % de son poids, ce qui lui permet une activité incessante à la recherche de nourriture. Le colibri circé est un « oiseau territorial » attaché à un espace où se trouvent des plantes mellifères, car il se nourrit essentiellement de leur suc. Il ne dédaigne pas les petits insectes et les araignées. La recherche de la nourriture constitue son activité essentielle. C'est un oiseau indépendant et agressif, très querelleur, ne supportant pas les autres oiseaux. Mauvais chanteur, il pousse de petits cris, on dirait qu'il répète sans cesse : « je dis ».
Habitat, aire de répartition
Le colibri circé se rencontre au Mexique et dans le sud des États-Unis. C'est un migrateur partiel, les populations du nord de ces deux pays vont passer l'hiver dans le sud. Il vit dans les forêts tropicales ou subtropicales de basse altitude, humides ou sèches.

Quel est le cycle de reproduction du Colibri Circé ?

La parade amoureuse est assez sommaire, le mâle pousse un faible gazouillis ou effectue un ballet harmonieux. Les femelles l'observent, le plus souvent immobiles. Le colibri est un oiseau polygame qui une fois qu'il a séduit les femelles les laisse. La femelle construit seule le nid en forme de cône, la pointe en bas, fait de duvet, de végétaux, de soies des toiles d'araignée. Elle couve seule pendant trois semaines. Elle nourrit ensuite les oisillons avec de petits insectes qu'elle régurgite. Dix jours après, ils prennent leur envol.
Alimentation du Colibri Circé
Pendant l'été, les colibris se nourrissent des fleurs et utilisent leurs longs becs et leurs grandes langues pour extraire habilement le nectar qu'elles contiennent. En outre, ils se régalent aussi d'insectes, de pucerons et d'araignées pour leur subsistance pendant cette saison. Lorsque l'hiver arrive avec son paysage stérile de plantes sans fleurs, ces petits oiseaux se tournent alors vers la sève des arbres pour survivre jusqu'à l'arrivée de l'été.
Menaces & conservation
Le colibri est un maillon important de l'écosystème, car il transporte les grains de pollen comme le font les insectes. Il contribue à la diffusion et à la conservation des espèces végétales. Ses prédateurs sont surtout les serpents qui s'attaquent aux nids et aux oisillons, mais c'est un oiseau peu menacé.
Découvrez d’autres races
Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut