Huppe Fasciée

Upupa epops
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Eurasian Hoopoe
Qui est la Huppe Fasciée ?

C'est un bel oiseau migrateur qui revient en Europe et en Asie aux beaux jours. La Huppe Fasciée affectionne les prairies, les lisières des bois et les haies. Cet oiseau a une crête caractéristique qu'il dresse ou abaisse selon son humeur. Son plumage orangé est rayé de bandelettes noires et blanches, et ses ailes larges et arrondies le font ressembler à un papillon en plein vol. La huppe fasciée se nourrit d'insectes, fouille les bouses sèches des vaches et se délecte de larves de mouches.

Taille 30cm-33 cm
Poids 50-80 gr
Espérance de vie 9 à 11 ans
Origine Afrique, Asie, Europe

Particularités physiques

  • Régime alimentaire: insectes prélevés à la surface du sol ou piochés dans la terre; parfois lézards.
  • Forme & corps: ce très bel oiseau est de la grosseur d'un merle.
  • Tête: son port de tête est altier en raison de sa très belle crête, une huppe qu'elle dresse ou abaisse en fonction de son humeur. La crête est caractéristique de l'oiseau, le rendant reconnaissable. Elle est formée de deux rangées de plumes orangées, longues de 5cm, terminées par des bandes noires.
  • Bec: le bec recourbé est pareil à une lancette.
  • Envergure: 45cm.
  • Plumage: son plumage orangé est rayé de bandelettes noires et blanches. Ses ailes larges et arrondies le font ressembler à un papillon en plein vol.
  • Dimorphisme: mâles, femelles et jeunes sont similaires.
  • Taille: mâle: 30cm-33 cm,  femelle: 30cm-33 cm
  • Poids: mâle: 50-80 gr,  femelle: 50-80 gr
Données scientifiques
Groupe Calaos, huppes
Ordre Bucérotiformes
Famille Upupidés
Genre Upupa
Descripteur Linnaeus, 1758

Comportement et caractère

Lors de ses déplacements migratoires, la Huppe Fasciée alterne vol plané et battements d'ailes rapides. Elle ne s'effarouche pas à la vue des hommes. Sa voix n'est pas très mélodieuse, plutôt grave, faite de « houp houp ».

Espèces et variétés

Il existe 3 espèces de huppes fasciées :

  • la huppe africaine,
  • la huppe de Madagascar,
  • la huppe fasciée qui est celle que nous connaissons dans nos régions.

Il n'y a aucun risque de confusion. Sa taille, sa huppe, sa couleur orange et son comportement terrestre la rendent inimitable.

Habitat, aire de répartition

La huppe fasciée est un oiseau migrateur vers l'Afrique qui revient aux beaux jours en Europe et en Asie. Elle fréquente les forêts claires méditerranéennes, les bocages des plaines cultivées, les milieux steppiques et les prairies, dans la mesure où elle peut y trouver des cavités de nidification et de gros insectes en quantité.

Migratrice, elle est présente en France d'avril à septembre, puis migre vers le Sahel où elle passe l'hiver. Elle est fréquente sur le pourtour méditerranéen, rare dans le quart nord du pays.

Au jardin

La Huppe Fasciée recherche les gros insectes et leurs larves au sol, dans les pelouses. Évitez donc de traiter vos surfaces enherbées avec des insecticides. Elle utilise également les nichoirs, les modèles horizontaux de bonne taille avec un trou d'envol adapté, modèles assez similaire à ceux conçus pour la Chevêche d'Athéna, une petite chouette des bocages.

Si vous avez des arbres creux, gardez-les, et si vous avez des murets de pierre, vous pouvez y aménager des cavités protégées pour que la Huppe Fasciée y fasse son nid.

Quel est le cycle de reproduction de la Huppe Fasciée ?

La Huppe Fasciée est un oiseau fidèle à son partenaire pendant une saison de reproduction. Le mâle marque son territoire en chantant et cherche souvent un nid abandonné d'un Pic vert dans un arbre mort pour attirer la femelle. La parade amoureuse est intense mais brève, et le mâle nourrit la femelle avant l'accouplement.

La femelle couve seule pendant 18 jours tandis que le mâle s'occupe de trouver de la nourriture pour elle et les œufs. Le nid peut dégager une odeur désagréable, et les oisillons défendent leur territoire en projetant des crottes molles et une sécrétion mal odorante. Les oisillons s'envolent un mois après leur naissance.

Le nid de la huppe fasciée n'est pas toujours débarrassé des déjections des poussins et peut évoluer en cloaque. Par ailleurs, une glande de la région du croupion sécrète un liquide malodorant qui dissuade les mammifères prédateurs de pénétrer dans la loge.

Alimentation de la Huppe Fasciée

La Huppe Fasciée est insectivore se nourrit d'insectes, fouille dans les herbes et écorces et dans les bouses et déjections de mammifères et se délecte de larves de mouches. Elle se nourrit d'une variété d'insectes tels que les scarabées, les grillons, les fourmis, les courtilières, les chenilles et les larves, ainsi que de petits invertébrés tels que les mille-pattes, les limaces et les escargots. Elle se nourrit également de sauterelles, de criquets et de petits serpents.

Menaces & conservation

La diminution des populations de la Huppe fasciée est due à la raréfaction des insectes dans les campagnes et à la disparition de leur habitat naturel, tels que les vieux arbres et les haies.

Lors de leurs migrations saisonnières, ces espèces d'oiseaux sont souvent la cible de prédateurs tels que les Épervier d'Europe et les Faucon Crécerelle ou Faucon pèlerin. La Huppe fasciée est une espèce protégée, et la chasse de cette espèce est strictement interdite.

Découvrez d’autres races
Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut