Épervier d'Europe

Accipiter nisus
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Eurasian Sparrowhawk
Qui est l'Épervier d'Europe ?

L'épervier d'Europe, de la famille des accipitridés, est un oiseau répandu en Europe, mais aussi en Afrique du Nord et de l'Est, au Moyen-Orient, en Asie centrale et en l'Asie du Sud. Ce rapace diurne a gagné son nom en étant l'un des oiseaux de proie les plus fréquemment observés dans toutes ces régions, aux côtés d'autres oiseaux comme le Faucon Crécerelle ou la Buse variable.

Taille 32 à 38 cm
Poids 180 à 190 gr
Espérance de vie 16 à 20 ans
Origine Europe

Caractéristiques

  • Régime alimentaire: prédateur d'oiseaux très spécialisé (surtout passereaux, mais la taille de la femelle autorise des proies plus volumineuses: tourterelle ou au-delà).
  • Forme & corps: rapace de la taille d'un gros pigeons, ses ailes sont courtes, larges et arrondies.
  • Yeux: iris jaune, pupille noire.
  • Pattes: pattes et doigts jaunes, griffes noires.
  • Queue: longue pour sa taille, carrée à l'extrémité.
  • Envergure: 75cm.
  • Plumage: le plumage du haut du corps est d'un gris ardoise, tandis que les parties inférieures passent au blanc chez les femelles et blanches à rousses chez les mâles. Les deux sexes présentent des stries noires similaires sur leurs parties inférieures. .
  • Dimorphisme: le mâle est gris cendré dessus, barré de brun-roux sur le dessous, avec un ceil orange. La femelle est plus grande que le mâle, gris-brun dessus et barrée de gris-noir dessous, avec un œil plutôt jaune. Les jeunes sont brun foncé dessus, marqués de larges taches brunes dessous.
  • Taille 28 – 35 cm (Mâle)  35 – 40 cm (Femelle)
  • Poids: 110 – 190 gr (Mâle)  180 – 400 gr (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Rapaces diurnes
Ordre Accipitriformes
Famille Accipitridés
Genre Accipiter

Comportement et caractère

Le vol de l'épervier est gracieux, ondulé, composé de battements rapides d'ailes entrecoupés de vols planés, ailes à demi repliées. Il est très rapide dans les démarrages et les changements de direction. Ses ailes rondes lui permettent de manoeuvrer facilement.

L'oiseau est particulièrement téméraire. Il n'a pas peur du danger ni des hommes. Il lui arrive de pénétrer dans les jardins et d'entrer dans les volières où il effectue un carnage.

Il est très farouche et extrêmement furtif. Il vole souvent à faible hauteur (sauf lorsqu'il s'élève en plein ciel à l'occasion des parades printanières, ou pour « cercler » en profitant des courants chauds ascendants).

L'Épervier d'Europe ne se montre presque jamais à découvert. Il est le plus souvent observé en vol, parfois noté au sol, notamment après une attaque, fructueuse ou non.

Espèces et variétés

La famille compte des espèces d'oiseaux similaires plus ou moins grosses, plus ou moins ternes.

Risques de confusion: le Faucon Crécerelle est de la même taille, mais plus élancé, avec des ailes pointues, une queue plus longue terminée par une barre noire, une petite moustache sous l'œil et une coloration brun chaud ou rousse sur le dessus.

Habitat, aire de répartition

L'épervier est présent en Asie centrale et septentrionale, en Afrique du Nord. Il est l'oiseau rapace le plus commun en Europe, on le trouve partout en France, même en montagne. Partiellement migrateur, il est sédentaire en France en raison du climat. Il aime les espaces boisés, les grosses haies et les arbres où se percher, mais l'Épervier ne dédaigne pas les jardins et les parcs des villes.

Au jardin

L'épervier ne rechigne pas à fréquenter les jardins où des mangeoires distribuent de la nourriture aux passereaux en hiver.

Évitez d'installer votre mangeoire trop près de buissons à feuilles persistantes, qui pourraient permettre à l'épervier de surprendre les passereaux qui s'y nourrissent quand il vient chasser dans votre jardin. Mais si cela arrive, ne vous inquiétez pas, c'est le juste cours des choses, chacun doit se nourrir, et votre mangeoire sert aussi à l'épervier !

L'épervier ne niche en général que dans les jardins d'une taille importante, suffisamment arborés et tranquilles.


Quel est le cycle de reproduction de l'Épervier d'Europe ?

Les éperviers d'Europe sont discrets et silencieux en hiver. On n'entend seulement leurs cris pendant la période de reproduction où ils émettent des séries de « kiou kiou kiou». La parade nuptiale est faite de montées et de descentes en piquets ou de courses poursuites. Le mâle veut montrer sa rapidité et son agilité à la femelle.

L'oiseau est monogame, mais le couple peut se séparer s'il n'arrive pas à se reproduire. La femelle construit le nid à la cime des arbres. Elle couve les œufs pendant 35 jours. Le mâle se charge d'apporter la nourriture. Les petits les plus frêles ne sont pas tués par leurs frères, contrairement à l'habitude de certains rapaces. Les oisillons restent dans le nid pendant un mois, ils prennent ensuite leur envol, mais reviendront encore un mois auprès du nid pour que les parents les aident à se nourrir.

Alimentation de l'Épervier d'Europe

Lorsqu'il cherche ses proies, l'oiseau vole bas, sachant se dissimuler dans les buissons avant d'effectuer une attaque foudroyante. Obstiné, il ne lâche jamais la poursuite. Tueur redoutable de passereaux, il les déplume avant de les ingurgiter.

Les mâles peuvent s'attaquer à des oiseaux pesant jusqu'à 40 gr, tandis que les femelles peuvent abattre des oiseaux pesant jusqu'à 500 gr. En moyenne, la consommation quotidienne des mâles adultes est de 40 à 50 gr et de 50 à 70 gr pour leurs homologues femelles. Il est surprenant de constater qu'en l'espace d'un an, un couple d'Éperviers d'Europe a pu tuer 2200 passereaux, principalement des moineaux domestiques.

Menaces & conservation

L'épervier d'Europe a été menacé par l'homme qui le tuait, le confondant parfois avec des pigeons. Aujourd'hui, on se rend compte de son utilité, car il limite les effectifs de petits passereaux. C'est un régulateur. Il n'est pas menacé hormis les éperviers de Madère et des Canaries qui sont en danger.

Sa population est estimée entre 30 000 à 50 000 couples (en diminution d'un tiers entre 1989 et 2015), auxquels s'ajoutent les migrateurs et les hivernants aux époques correspondantes.

Histoire

L'épervier est un oiseau de vol, un oiseau dressé par l'homme pour chasser le petit gibier, principalement l'alouette. « L'espreveterie » consiste en la façon de le dresser pour la chasse. Il appartient à la catégorie des oiseaux de poing et revient sur le poing de son maître après avoir chassé. La tradition veut que ce soit sur le poing gauche.

Au Moyen Age, la chasse au vol n'est pas considérée comme une source d'alimentation, mais comme un loisir, un divertissement. La capture de l'alouette par l'épervier n'est qu'un prétexte à donner du plaisir aux spectateurs devant l'oiseau fondant sur la proie. L'épervier a une place privilégiée auprès des chevaliers et des dames de la cour. Il a droit à tous les soins. L'image de l'épervier sur le poing du chevalier en compagnie de sa Dame est récurrente dans les ouvrages médiévaux. L'épervier a une dimension symbolique figurant la noblesse et la courtoisie.

Faits divers
L'épervier est dans le domaine de la pêche un filet destiné à prendre du poisson comme l'épervier prend les oiseaux. Le lancer du filet depuis la rive ou d'un bateau est tout un art. L'engin est conique, imposant, lourd, tenu à bout de bras, mais le geste est spectaculaire : le pécheur doit former un large cercle au-dessus de lui, le plus parfait possible. Cette technique très ancienne est pratiquée de plus en plus de nos jours et permet ainsi la transmission du savoir.
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut