Gallinule poule d'eau

Gallinula chloropus
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Common Moorhen
Qui est la Gallinule poule d'eau ?

La Gallinule poule d'eau est une espèce d'oiseau aquatique qui se rencontre dans les zones humides d'Europe, d'Afrique et d'Asie. Elle est facilement reconnaissable grâce à son plumage noir et à son bec jaune-rouge. Elle se nourrit principalement d'invertébrés et de végétation aquatique. Bien qu'elle soit un oiseau commun, la destruction de son habitat naturel a entraîné un déclin de sa population dans certaines régions. La poule d'eau est agréable à observer pour les amateurs d'ornithologie, et sa préservation est importante pour maintenir l'équilibre écologique des zones humides.

Taille 35-38 cm
Poids 250-300 gr
Espérance de vie 10 à 14 ans

Particularités physiques

  • Régime alimentaire: invertébrés et végétation aquatiques. Elle se nourrit en picorant à la surface de l'eau ou sur les berges, parfois plus loin de l'eau.
  • Yeux: d'un iris rouge brillant, expressifs.
  • Bec: une excroissance de chair appelée bouclier frontal prolonge la racine du bec. Il joue un rôle important exprimant l'humeur de la poule en devenant plus ou moins rouge.
  • Pattes: verdâtres, enjolivées par un anneau rouge, pareil à une jarretière, ses pattes sont terminées par des doigts très longs, spectaculaires, avec des griffes acérées.
  • Motif(s): ligne de traits blancs le long des flancs.
  • Queue: courte, sa queue présente quelques plumes blanches.
  • Envergure: 50-55cm.
  • Plumage: la teinte dominante du plumage est le gris ardoisé plutôt sombre. Le dessus des ailes est d'un joli brun olive avec une ligne blanche étroite sur les flancs.
  • Taille: mâle: 35-38 cm,  femelle: 35-38 cm
  • Poids: mâle: 250-300 gr,  femelle: 250-300 gr
Données scientifiques
Groupe Grues, râles, etc.
Ordre Gruiformes
Famille Rallidés
Genre Gallinula
Descripteur Linnaeus, 1758

Comportement et caractère

Les ailes de la poule d'eau sont courtes et l'empêchent de planer. Elle ne peut pas non plus effectuer des changements de direction brusques, l'obligeant à négocier des courbes très amples. Toutefois, elles lui permettent un vol rapide pouvant atteindre de 50 à 60 km/h. Excellente nageuse, excellente marcheuse, elle est aussi une très bonne grimpeuse. Elle passe l'essentiel de sa vie à terre ou sur l'eau.

En cas de danger, elle s'immerge totalement dans l'eau, s'accrochant avec ses pattes à la végétation, laissant à peine sa tête sortir. Elle se montre pas très farouche vis-à-vis des hommes, mais craint les chiens.

Son cri rauque avec des sons étouffés devient strident devant le danger.

Espèces et variétés

On compte environ 150 espèces de la même famille dont les caractéristiques sont sensiblement identiques à celles de la Gallinule poule d'eau, la plus commune.

Risques de confusion

La poule d'eau ressemble à la Foulque macroule, qui est toute noire avec une plaque frontale et un bec blancs. La poule-d'eau est en outre plus petite que la foulque, et montre toujours du blanc sur les flancs et sous la queue.

Elle est de la même corpulence que les races de poules domestiques, ayant une tête similaire, mais elle est totalement noire n'ayant rien de blanc sur elle sinon au pli de l'aile qui n'apparaît que quand on lui étend.

Habitat, aire de répartition

La poule d'eau est un des oiseaux les plus répandus des zones tempérées et tropicales du monde. Possédant une formidable capacité d'adaptation, elle a conquis des territoires improbables qui lui offraient des réserves de nourriture. On la trouve près des eaux douces ou saumâtres des régions humides. Elle vit sur l'eau, au bord de lacs, d'étangs, de mares, mêmes urbaines, jusque dans les parcs au centre des grandes villes. Elle est présente partout sauf en altitude, toute l'année.

Au jardin

Au jardin, plantez quelques roseaux sur les bords de votre mare, pour former un massif qui pourra abriter des gallinules. Protégez son nid de la visite éventuelle de chats.

Quel est le cycle de reproduction de la Gallinule poule d'eau ?

Le mâle de la poule d'eau sélectionne soigneusement l'emplacement parfait pour construire sa plate-forme de parade. Pendant la saison de reproduction, qui s'étend de mars à fin août, il y a souvent de fortes disputes territoriales entre les mâles.

Lorsque vient le temps de la parade nuptiale, le mâle déploie toutes ses couleurs blanches et s'ébouriffe pour impressionner la femelle. Il lui offre des petits végétaux qu'elle saisit délicatement avec son bec. L'accouplement a lieu dans un petit buisson ou un arbre peu élevé.

Les couples de poules d'eau sont monogames, construisent leur nid ensemble et élèvent leurs petits à deux. Le nid en forme de coupe est très bien construit, avec des lanières de roseaux tressées et des brins d'herbe. Le mâle le décore avec des végétaux verts tout au long de la période de couvaison.

Les poussins sont capables de sortir du nid dès leur éclosion, ce qui les rend nidifuges. Ils ont déjà un plumage complet, mais ils sont complètement dépendants de leurs parents pour se nourrir pendant environ 45 jours. La famille se promène ensemble sur l'eau, les poussins suivant les adultes en file ou en étant portés sur le dos. Ils montrent un véritable esprit de famille, et même les poussins de la précédente couvée peuvent aider à élever les nouveaux-nés si une deuxième couvée a lieu. Ce comportement est assez rare chez les oiseaux.

Alimentation de la Gallinule poule d'eau

La poule d'eau est omnivore, mais se nourrit principalement de la végétation flottant sur les eaux. Elle peut aussi grâce à ses doigts très longs s'enfoncer dans le sol pour chercher la végétation enfouie sous l'eau. Si les végétaux ne sont pas suffisants, elle adapte son régime alimentaire et ne dédaigne pas quelques mollusques et insectes. Elle peut même manger du riz si elle vit près d'une rizière.

Menaces & conservation

Les oiseaux rapaces sont ses prédateurs, surtout le Busard des roseaux qui chasse en vol bas. Elle est victime aussi des corvidés qui pillent les nids et des rats qui infestent certains marais.

Les activités de l'homme touchant les zones humides et les milieux aquatiques représentent pour elle une menace. Mais ses facultés d'adaptation, son mode de vie non territorial lui permettent de coloniser de nouveaux habitats.

La chasse qui est légale exerce un prélèvement notoire, mais contrôlé.

Historique de la race

L'histoire de la poule d'eau est difficile à retracer en raison de la confusion qui a parfois existé entre plusieurs espèces proches, notamment au VIe siècle. C'est le cas de la Foulque macroule, qui partage souvent les mêmes habitats et présente un plumage sombre ainsi qu'une allure générale semblable.

Les informations disponibles, principalement issues du monde de la chasse, ne nous renseignent que très peu sur les habitats fréquentés par cette espèce.

Découvrez d’autres races
Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut