Martin-pêcheur d'Europe

Alcedo atthis
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Common Kingfisher

Malgré leur nom, tous les martins-pêcheurs ne se nourrissent pas principalement de poissons, les martins-pêcheurs forestiers se nourrissant surtout d'invertébrés, tout comme le Kookaburra, ou Martin-pêcheur géant. La stratégie de chasse est cependant similaire dans tous les cas, le martin-pêcheur se reposant sur une branche bien située et utilisant sa vue perçante pour détecter d'éventuelles proies.

Taille : 14 à 16 cm
Poids moyen : 34 à 45 gr
Espérance de vie : 13 à 15 ans

Caractéristiques

  • Forme & corps : le martin-pêcheur se distingue par un corps trapu.
  • Yeux : une tache rousse entoure un œil vif.
  • Bec : long, pointu et fin. En forme de poingard.
  • Pattes : pattes très courtes, orange.
  • Queue : la queue prend des teintes allant du bleu cobalt au bleu foncé avec des nuances d'un bleu vif aux reflets métalliques.
  • Envergure : 26cm.
  • Plumage : le dessous de son corps est roux, excepté la gorge qui est blanche. Les ailes sont bleues avec des reflets turquoise.
  • Dimorphisme : le plumage de la femelle est terne, alors que celui du mâle est splendide, d'un bleu éclatant, chatoyant, mêlé à un roux très chaud. Bec tout noir chez le mâle, avec une base rouge chez la femelle.
  • Taille : 14 – 16 cm (Mâle)  14 – 16 cm (Femelle)
  • Poids : 34 – 45 gr (Mâle)  34 – 45 gr (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Martins, guêpiers ...
Ordre Coraciiformes
Famille Alcédinidés
Genre Alcedo
Descripteur Linnaeus, 1758

Caractère et comportement

Lorsqu'on observe le Martin-pêcheur d'Europeen vol, on ne peut qu'être émerveillé par la beauté de ses ailes étalées, courtes et arrondies, qui frôlent la surface des eaux calmes. Incroyablement rapide, il peut atteindre une vitesse de 80 km/h. Contrairement à d'autres espèces d'oiseaux, il ne marche jamais sur le sol.

Le Martin-pêcheur est un magnifique oiseau est très discret et solitaire. Son cri ressemble à un « siii » qu'il émet en plein vol. Son chant est composé d'une succession de sifflements stridents qu'il émet assez souvent.

Espèces

Le martin-pêcheur d'Europe est le seul représentant de la famille des Alcédinidés. L'oiseau en général est sédentaire, mais il effectue quelques déplacements lorsque les eaux sont gelées.

Risques de confusion

Aucun danger de confondre le martin-pêcheur avec d'autres oiseaux du bord de l'eau, sa coloration bleue est originale et typique.

Alimentation du Martin-pêcheur d'Europe

Le martin-pêcheur est un gros mangeur, car il a besoin de manger 80 poissons par jour, soit son propre poids. Pour se nourrir, il se cache sur les branches le long de la rive, en attendant patiemment sa proie. C'est un prodige de la pêche, qui plonge dans l'eau pour attraper le poisson avant de remonter en battant des ailes. Lorsque le poisson est trop gros, il l'assomme sur une branche. Il peut également manger des batraciens, des crustacés et des insectes.

Habitat et répartition géographique

Bien que son nom soit réducteur à la seule Europe, le martin-pêcheur occupe tous les continents, excepté l'Antarctique en raison de la température.

Il a établi son habitat près des rives des fleuves et des rivières, des cours d'eau, berges de lacs, étangs et mares, sauf en haute montagne: l'eau ne doit pas geler en hiver pour qu'il puisse pêcher. Présent toute l'année, il sera plus visible près des zones habitées en hiver. Il niche jusque dans Paris.

Au jardin

Si vous avez un petit étang dans votre jardin, permettez au martin-pêcheur d'y pêcher de petits poissons en eau claire et peu profonde, en lui proposant des postes d'affût au-dessus de l'eau.

Reproduction

Le martin-pêcheur est monogame durant la période de reproduction. Pendant la séduction, le mâle déploie tout un arsenal de mimiques et sautille sur la branche pour attirer l'attention de la femelle. Les deux partenaires peuvent également se poursuivre dans des endroits dégagés. À la fin de la parade, le mâle offre à la femelle une offrande de nourriture pour témoigner de son affection.

C'est ensuite à la femelle de choisir le nid que le mâle lui propose. Ce nid est généralement creusé dans les parois meubles de la berge, à une profondeur de 70 cm. Il s'agit d'un tunnel aménagé dans la terre, que l'oiseau nettoie méticuleusement avant de l'occuper.

Le mâle et la femelle se relaient pendant la couvaison qui dure 23 jours et l'élevage des oisillons pendant 27 jours.

Menaces & conservation

Le Martin-pêcheur d'Europe est une espèce qui n'est pas considérée comme menacée à l'échelle mondiale, cependant, en Europe, la population de cet oiseau a diminué de moitié ces deux dernières décennies, ce qui suscite une prise de conscience importante. Cette situation est due en grande partie à l'aménagement des berges en béton qui remplace les zones terrestres, ce qui constitue une perte majeure de son habitat naturel. Par ailleurs, la raréfaction des poissons d'eau douce rend la recherche de nourriture plus difficile pour lui. Les aléas climatiques ont également un impact négatif sur sa population.

Il convient de souligner que le martin-pêcheur d'Europe est un indicateur naturel important de la qualité du milieu aquatique. Ainsi, il est crucial de le protéger pour assurer l'équilibre de cet environnement sensible.

Faits divers
Le Martin-pêcheur d'Europe en joaillerie

La maison Cartier a puisé son inspiration dans la splendeur de l'oiseau pour créer une broche spectaculaire. Cette pièce unique représente l'oiseau en plein vol, avec des ailes vertes composées d'émeraudes scintillantes et des saphirs étincelants, ainsi qu'un corps orné de diamants étincelants. La finesse des détails et des pierres taillées à la perfection imitent parfaitement le plumage du Martin-pêcheur d'Europe.

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut