Quelle pompe choisir pour son aquarium ?

Dans un aquarium, la pompe est utilisée afin de brasser et d’aider à la remontée des décantes (l’eau devient plus limpide en laissant se déposer les impuretés).

Elle n’est pas indispensable, mais dans un bac où les plantes sont nombreuses, la pompe évacue les sédiments qui s’accumulent au sol.

  • Différence entre pompe et filtre
  • Comment choisir sa pompe d’aquarium
  • Les modèles de pompes
  • Les accessoires

Différence entre pompe et filtre

Il ne faut pas confondre pompe et filtre car ce sont deux éléments différents dans l’aquarium bien qu’il soit possible de trouver des kits les intégrant tous les deux.

Le filtre permet de retenir les matières en suspension comme les déjections des poissons, les particules de nourriture non consommées, les débris de végétaux, etc…

La pompe, quant à elle, permet de brasser et purifier l’eau de l’aquarium. Elle élimine les impuretés, dépollue l’eau et permet de mieux l’oxygéner. Elle crée des courants incitant les poissons à ne pas rester inactifs.

Chez certaines espèces de poissons, la présence d’un courant plus ou moins fort est essentiel. Les courants sont aussi utiles à certains invertébrés marins pour rester propres et recevoir de la nourriture.

Comment choisir la pompe de mon aquarium ?

Voici les critères à prendre en compte pour choisir votre pompe :

  • La puissance de la pompe est le premier critère à prendre en compte : elle est relative au volume mais aussi à la profondeur de l’aquarium. Le débit doit être proportionnel au volume de l’aquarium : il varie de quelques dizaines de litres / heure à plusieurs dizaines de milliers par heure. Le débit idéal est de 3 à 5 fois le volume du bac/heure.
  • Le bruit de fond : évitez les pompes bon marché qui sont bruyantes.
  • Une pompe externe : si vous choisissez un modèle externe, elle filtrera l’eau en dehors du bac afin de garder celle qui n’est pas filtrée séparée de celle filtrée, jusqu’à ce qu’elle retourne dans le bac.
  • Pompe interne : elle est souvent grosse et peu esthétique.
  • La robustesse de l’appareil.
  • La disponibilité des pièces de rechange (la valve s’use généralement au bout de quelques années. Vous devez pouvoir la changer facilement).
  • La présence d’un filtre anti-pollution.

Si vous observez que vos poissons passent un temps anormal en surface (là où l’oxygène est naturellement plus concentré), il faut rapidement améliorer l’oxygénation en plantant davantage. Vous pouvez également installer un aérateur ou améliorer le brassage en surface par l’intermédiaire d’une pompe à eau.

Adaptez le débit de votre pompe en fonction de la population de votre aquarium (espèces, bac bien planté ou non…).

Les modèles de pompes

Il existe plusieurs modèles de pompes pour aquarium et certains critères doivent retenir votre attention avant de faire la choisir :

Pompe à air

C’est la plus utilisée en aquariophilie. Elle permet de faire des bulles à travers un diffuseur : elle envoie de l’air à l’intérieur de l’aquarium (sous forme de petites bulles) afin d’oxygéner l’eau.

Les bulles d’air générées n’oxygènent pas directement l’eau de l’aquarium, mais, en perçant la surface de l’eau, elles créent une agitation de l’eau en surface facilitant ainsi les échanges gazeux pour améliorer l’oxygénation du bac.

Elle peut servir de décoration (les bulles) ou à brasser l’eau pour l’oxygéner dans un moyen ou petit bac. Ces pompes se trouvent à l’extérieur de l’aquarium.

Pompe à air JBL ProSilent A100 pour bacs de 40 à 150L

Pompe à air JBL ProSilent A100 pour bacs de 40 à 150L

Note : 4/5

22,99€

Les conseils pour choisir votre pompe à air :

  • Dans un bac bien planté dans lequel un mouvement modéré de surface est bien visible (grâce à l’expulsion de l’eau du filtre ou d’une pompe à eau par exemple), en dehors de tout phénomène de chaleur inhabituel, une oxygénation idéale est obtenue, y compris pendant la nuit et sans recours à une pompe à air.
  • Dans un bac bien planté mais avec très peu ou pas d’agitation en surface, l’utilisation d’une pompe à air est recommandée pendant la nuit.
  • Dans un bac non planté et sans agitation de l’eau en surface, l’utilisation d’une pompe à air est indispensable de jour comme de nuit.
Bon à savoir : le CO2 s’échappe de ces pompes, or celui-ci est indispensable à la vie des plantes. De nombreux aquariophiles en ajoutent donc en complément pour stimuler leur croissance.

Pompe à eau

Dans les grands aquariums, les bulleurs ou diffuseurs sont des équipements qui ne suffisent pas pour brasser l’eau. Il est nécessaire d’utiliser des pompes à eau, immergées dans l’aquarium et aspirant l’eau du bas pour la refouler vers le haut.

L’aquarium devient plus « vivant », les plantes et coraux bougent grâce au courant créé. Cette pompe permet aussi une bonne oxygénation de l’eau et ne créent généralement pas de bulles.

Les conseils pour choisir votre pompe à eau :

  • Dans un bac bien planté, le seul brassage de l’eau en surface par la pompe à eau est suffisant.

Pompe à eau combinée à un filtre

Ce sont des pompes à eau montées sur des filtres et qui se trouvent la plupart du temps en dehors de l’aquarium.

Elles ne font pas de bulles.

Le filtre doit fonctionner quotidiennement excepté au moment de son nettoyage (afin de ne pas asphyxier ses bactéries, ce qui pourrait provoquer une pollution de l’eau).

Accessoires pour les pompes

Il existe plusieurs accessoires pour les pompes d’aquarium : flexible, tuyau, clapet de non-retour, filtre… Voici ceux à prendre en compte :

Clapet / valve anti retour

Lorsqu’on arrête la pompe de l’aquarium (en cas de panne, ou de défaillance de l’appareil), il arrive que l’eau remonte dans le tuyau d’air pouvant créer une inondation. Pour éviter cette situation, on utilise les clapets de non retour de l’eau.

Conseil : pour positionner l’aérateur en dessous du niveau de l’eau, il suffit d’acheter ce clapet anti-retour qui se connecte entre le tuyau et le diffuseur, afin d’éviter un retour de l’eau à la pompe.

Valve anti retour d'eau

Valve anti retour d'eau

1,53€

Le filtre

Dans un aquarium surpeuplé, les déchets, feuilles fanées, nourriture non mangée ou excréments s’accumulent plus vite que la nature n’arrive à les recycler.

Le filtre biologique permet d’aider au maintient de l’éco-système. Il peut s’acheter prêt à l’emploi ou être fabriqué soi-même (en céramique poreuse, en gros fils de nylon, en coton synthétique ou en charbon de bois actif).

Les tuyaux et flexibles

Ils peuvent être interconnectés grâce à de petits connecteurs de plastique. Pour le tuyau, préférez une matière en silicone au plastique ordinaire : ils sont un peu plus chers, mais ils sont beaucoup plus flexibles et durent plus longtemps.

Si vous pouvez, achetez-les aussi au mètre, c’est meilleur marché que les tuyaux pré-emballés.

Les diffuseurs et bulleurs

Les diffuseurs laissent s’échapper des bulles d’air. Pour des raisons d’oxygénation plus importantes ou d’esthétique, mettre en place plusieurs diffuseurs ou des diffuseurs plus gros tel que des disques ou de longs diffuseurs flexibles peut s’avérer nécessaire.

Diffuseur pierre à air pour aquarium

Diffuseur pierre à air pour aquarium

19,99€

Il en existe sous toutes les formes. Il faudra alors sélectionner une pompe plus puissante sous peine de ne voir les bulles sortir que sur une petite partie du diffuseur.

Aucune discussion Écrire un commentaire
Écrire un avis ou un conseil
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuler