Poisson nettoyeurs : espèces et utilité dans l’aquarium

Poisson nettoyeurs : espèces et utilité dans l’aquarium

En aquariophilie, beaucoup appellent « nettoyeurs » pour désigner les poissons de fond qui se nourrissent en fouillant le sol ou en mangeant des algues. En réalité ces poissons entretiennent l’écosystème de l’aquarium et ne nettoient pas le bac. Il existe différentes espèces de poissons nettoyeurs qui ont leur propres besoins et qui évoluent dans des aquariums aux volumes plus ou moins grands.

Quelles espèces de poissons nettoyeurs choisir ?

Suivant le volume de l’aquarium, il faut choisir des poissons nettoyeurs adaptés en tenant compte de leur taille à l’âge adulte. Dans les bacs de volume moyen, de 200 à 300 litres, plusieurs espèces de blennies apporteront une aide précieuse. On retiendra diverses espèces appartenant aux genres Atrosalarias, Salarias, Cirripectes, Ecsenius et Ophioblennius. Elles ne dépassent généralement pas une quinzaine de centimètres et conviennent à la plupart des aquariums.

Dans les bacs dont le volume est supérieur à 450 litres, les poissons chirurgiens œuvreront avec une grande efficacité dans le nettoyage de l’aquarium. Certains Zebrasoma, notamment Z. scopas et Z. flavescens peuvent se contenter d’un volume de 200 à 250 litres.

Nom du poisson nettoyeurTailleTaille du bac
Salarias fasciatus12 à 14 cm> à 100 Litres
Ancistrus8 à 13 cm> à 80 Litres
Corydoras7 à 10 cm> à 150 Litres
Otocinclus5 à 7 cm> à 80 Litres
Botia macracantha15 cm> à 100 Litres
Gyrinocheilus6 cm> à 130 Litres
Synodonti3 à 4 cm> à 200 Litres
L’épalzeorhynchos 15 cm> à 100 Litres
Crossocheilus oblongus12cm> à 200 Litres
Baryancistrus22 cm> à 200 Litres
Farlowella15 à 20 cm> à 240 Litres
Crevette Red Cherry2 à 3 cm> à 20 Litres
Escargot Neritina4 cm> à 20 Litres
Bathygobius fuscus12 cm> 150 Litres
Poisson-ange7cm> 200 Litres
Ophioblennius atlanticus15 cm> 100 Litres
Zebrasoma velifer+/- 30 cm> 300 Litres
Acanthurus triostegus24 à 26 cm> 400 Litres
Ctenochaetus tominiensis18 à 26 cm> 400 Litres
Peckoltia16 cm> à 400 Litres
Chromobotia macracanthus ou Loche-clown15 à 20 cm> à 600 Litres
poisson salarias fasciatus
Salarias fasciatus

C’est un poisson extrêmement efficace lors de la phase de démarrage de l’aquarium, lorsque les algues sont abondantes en quantité et en variété. Il éprouve souvent des difficultés à se nourrir lorsque les algues ont disparu. Il est de préférence conservé dans un aquarium récifal ou mixte. Évitez la concurrence avec les autres poissons végétariens.

Ancistrus
Ancistrus

L’ancistrus est un membre de la famille des Loricariidae. Ces poissons se retrouvent le plus souvent collés à un substrat qu’ils grattent avec leurs rangées de dents abrasives. Ils sont de taille raisonnable (8 à 13 cm) et très robustes, ce qui en fait de bons compagnons de bac pour d’autres poissons. Les Ancistrus mangent principalement des flocons qui tombent au fond de l’aquarium, mais ils ont également besoin d’un peu de matière végétale dans leur alimentation.

corydoras
Corydoras

Le corydoras poivré (Corydoras paleatus) est un poisson de fond originaire d’Amérique du Sud. Le corydora est un excellent nettoyeur d’aquarium, représenté par 180 espèces. C’est un détritivore qui se nourrit de restes de nourriture, nettoyant le sol au passage. Il mesure 6 ou 7 cm et passe sa journée à fouiller le fond de l’aquarium à la recherche de nourriture. Un petit banc de 5 Corydoras peut nettoyer efficacement un aquarium de 150 à 200 litres.

Otocinclus
Otocinclus

L’otocinclus est un poisson nettoyeur d’aquarium connu car il nage autour des feuilles de l’aquarium en mangeant les algues. Ils sont petits (5 à 7 cm) et légers, ce qui leur permet de manger facilement les plus petits morceaux d’algues. Pour 150 litres, vous devriez avoir 4 à 6 individus.

Crossocheilus
Crossocheilus oblongus

Également appelé Barbeau à raie noire ou mangeur d’algue siamois, il se nourrit principalement d’algues et de petites larves. Il nettoie les plantes, les décors et le sol.

Baryancistrus
Baryancistrus

Le poisson baryancistrus est un mangeur d’algues qui aime grignoter les mauvaises pousses au fond de votre bac, sans détruire les plantes. Ces poissons mesurent environ 22 cm et peuvent facilement partager un habitat communautaire. Ils sont indispensables pour aider à garder vos aquariums propres !

Farlowella
Farlowella

Le Farlowella, un poisson brindille, a un corps brun allongé et effilé qui peut atteindre 16 cm de long. Il mange les algues et les fibres de bois présentes dans l’aquarium et est efficace pour nettoyer les parois.

Crevette red cherry
Crevette Red Cherry

Ces crevettes d’aquarium adorent se nourrir d’algues. Elles sont détritivores. Nettoie plantes, décors et sol.

Escargot Neritina
Escargot Neritina

Cet escargot d’aquarium mange les algues. Il nettoie plantes, décors et vitres.

Bathygobius fuscus
Photo : Haplochromis
Bathygobius fuscus

Les poissons gobies, notamment Amblygobius phalaena sont très actifs au niveau du sol, et éliminent assez bien les algues poussant sur le sable qu’ils filtrent tout au long de la journée. Appartenant autrefois à ce genre, Koumansetta rainfordi et K. hectori vivent à 5 centimètres au-dessus du substrat, ils débarrassent les roches d’une grande diversité d’algues pouvant les envahir. Attention à bien les nourrir pour éviter tout dépérissement une fois les algues disparues.

poisson ange Centropyge
Poisson-ange

Les nains du genre Centropyge, notamment C. acanthops, C. loriculus et C. bispinosa sont de bons consommateurs d’algues. On reproche à certaines espèces de s’attaquer aux coraux. Leur efficacité dans la lutte contre les algues filamenteuses est relative et varie d’un individu à l’autre au sein d’une même espèce. Ils préfèrent le plus souvent mettre à leur menu les algues gazonnantes.

Ophioblennius atlanticus
Photo : sig.geyer
Ophioblennius atlanticus

Originaire des caraïbes, il est l’un des plus efficaces pour manger les algues mais il reste difficile à trouver sur le marché. Ce sont des poissons brouteurs, alguivores, qui fréquentent les récifs des eaux de surface. Leur corps est long et comprimé.

Zebrasoma velifer
Poisson chirurgien Zebrasoma velifer - Photo : tomreef94
Zebrasoma velifer

Le très résistant et efficace Zebrasoma velifer est un poisson chirurgien qui doit évoluer dans au moins 450 litres à sa disposition. Les Zebrasoma consomment de grandes quantités d’algues et apprécient aussi bien les algues filamenteuses que les algues supérieures de type Caulerpa spp. dans l’aquarium.

Acanthurus triostegus

Il est, parmi les poissons du genre, l’un des plus efficaces dans la lutte contre les algues filamenteuses. Il trouve sa place aussi bien dans le bas récifal que l’aquarium piscicole.

Ctenochaetus
Photo : Brian Gratwicke
Ctenochaetus tominiensis

Le genre Ctenochaetus regroupe quelques espèces intéressantes notamment tominiensis. Ces omnivores consomment de bonnes quantités de végétaux.

Chromobotia macracanthus
Chromobotia macracanthus ou Loche-clown

Le loche-clown (ou botia ou botia clown) est un poisson coloré qui se nourrit principalement de petits vers et d’escargots. Sa coloration varie en fonction de son humeur, mais il présente généralement des teintes plus foncées lorsqu’il est détendu ou stressé. Les loches clowns sont également efficaces pour garder le fond des aquariums propre.

Les espèces végétariennes

Les poissons lapins, notamment Siganus vulpinus, sont d’excellents végétariens, s’attaquant à pratiquement tous les types d’algues. Ces membres de la famille des Siganidés sont assez proches des poissons chirurgiens. Cependant il faut faire très attention lors des manipulations à ne pas se blesser avec leurs redoutables épines.

Poisson nettoyeur : son utilité dans l’aquarium

En fonction de leur morphologie et de leur régime alimentaire, les poissons nettoyeurs ont un rôle prépondérant à tenir dans votre aquarium. Certains aquariophiles débutants cantonnent souvent ces poissons de fond au simple rôle de nettoyeur de vitres ou de sol. Ces poissons de fond algivores ou détritivores méritent d’être beaucoup mieux considérées et choisis en fonction du volume, de la population et du décors de l’aquarium. Les escargots (et les nérites en particulier) mais aussi les crevettes jouent aussi le même rôle que les poissons nettoyeurs.

Les espèces de poissons laveurs concernées passent leur temps à fouiller le sol à la recherche de nourriture. Ils sont donc utiles pour récupérer ce que d’autres n’ont pas mangé. Toutefois, il faut être sûr que ce qu’ils trouvent est suffisant, sinon, il sera nécessaire d’alimenter spécifiquement ces poissons de fond.

Enteromorpha, Bryopsis, Derbesia, Cladophora, Polysiphonia : ce sont les noms savants qui désignent des algues nous causant bien des soucis dans l’aquarium. Si certaines espèces sont très utiles pour limiter leur développement, les poissons nettoyeurs ont également leur mot à dire et peuvent se révéler efficaces en se nourrissant de ces algues.

La majorité des espèces de poissons nettoyeurs ne possèdent pas d’écailles, elles sont remplacées par des plaques osseuses formant une cuirasse. Leurs nageoires pectorales sont en général munies de rayons durs qui leurs sont utiles pour prendre appui sur le substrat. Leur bouche orientée vers le bas est souvent pourvue de barbillons ou d’épines.

Ce que mangent les poissons nettoyeurs

Bien que tous ces poissons soient herbivores ou détritivores, en captivité ils n’ont que rarement tous les nutriments qu’ils trouveraient dans le milieu naturel. Tout comme dans la nature, la chaîne alimentaire existe dans l’aquarium. Poissons de fond, escargots et crevettes aident à ce bon équilibre et participent à l’entretien de l’aquarium.

Comme les mangeurs d’algues ne reçoivent pas tous les nutriments dont ils ont besoin à partir des « déchets » de l’aquarium, il est essentiel de leur donner une nourriture spécifique. Ce que vous leur donnez à manger dépend de l’espèce, mais peut inclure des pastilles ou des granulés, des vers, des larves et d’autres petits crustacés vivants :

  • des Chironomus plumosus (petits vers rouges),
  • des larves de Chironomidae (vers rouges de 2cm),
  • des artémias (petits crustacés vivants en eau salée),
  • larves de Culicidae (moustiques),
  • vers de vase (commercialisés vivants, lyophilisés ou congelés).
poudre spiruline

Pour éviter une carence alimentaire, ils demandent donc apports et nourritures spécifiques pour espèces de fond. Sous forme de pastilles ou granulés, ces aliments attirent irrésistiblement Corydoras et autres Ancistrus. La spiruline peut être utilisée pour nourrir les invertébrés et les poissons exotiques à raison d’une à deux fois par jour.

© Ansistrus: The Last 99 – Chromobotia: Vlad Butsky – Crossocheilus siamensis: Aka – Corydoras: Stan Shebs – Farlowella: AzGardens – Otocinclus: Rainer Schmitt – Crevette Red Cherry: Aqualover – Escargot Neritina: Michal Maňas – Baryancistrus: Anne Blindheim – Avec l’aide du texte original d’Aquapress – Moss/FlickR – aquariumcenternj – saarreef – Flavescenc
37 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *