Santé du lapin

Les principales causes de maladie chez les lapins sont un régime alimentaire pauvre et une cage mal entretenue. Si vous soignez bien votre lapin, nettoyez régulièrement sa cage et contrôlez son état de santé, votre compagnon peut vivre plus de dix ans.

La santé du lapin : maladies et traitements

Il est important de connaître les signes avant-coureurs d’une maladie, mais aussi de choisir un vétérinaire expérimenté pouvant suivre votre lapin tout au long de sa vie. La prévention permet d’éviter des maladies souvent très dangereuses ou d’intervenir rapidement afin de conjurer de possibles aggravations. C’est aussi la meilleure façon de s’occuper du bien-être de ces animaux splendides.

Il existe principalement deux maladies chez les lapins qui sont infectieuses et présentes toutes les deux en France pour lesquelles un protocole vaccinal est prévu. Il s’agit de la myxomatose, une maladie virale très contagieuse chez les lapins et de la maladie hémorragique virale, elle aussi très contagieuse.

La vaccination du lapin

La vaccination du lapin est une stimulation du système immunitaire pour laquelle on doit toujours calculer attentivement les coûts et les avantages : le choix du vaccin à utiliser, la fréquence d’administration et surtout l’évaluation de l’état clinique le meilleur pour effectuer un remède immunisant exigent des compétences médicales, de la préparation et une analyse de la situation épidémiologique.

Méfiez-vous des éleveurs et des commerçants qui se vantent de vacciner tout seuls les lapins avant leur adoption, car ils n’ont pas les compétences nécessaire pour accomplir le meilleur choix et ils finissent souvent par rendre la vaccination vaine ou dangereuse, en l’effectuant de manière incorrecte et au mauvais moment. Une première visite rapide chez un vétérinaire spécialiste du lapin permettra d’éviter les erreurs et garantira le meilleur protocole vaccinal au meilleur moment pour ne pas mettre la santé du lapin en danger.

Les vaccins en vente dans le commerce sont nombreux, certains avec un rappel semestriel, d’autres annuel, certains à une seule valence (c’est à dire uniquement contre la myxomatose ou la maladie hémorragique), d’autres à double valence, certains comprennent les deux variants de la maladie hémorragique, d’autres l’une des deux seulement.

On peut en utiliser certains quelques heures seulement après la recomposition, certains sont des doses uniques, d’autres non. Il faut parfois en inoculer par voie sous-cutanée profonde pour garantir le maximum d’efficacité , d’autres par voies intradermique, certains sont utilisés depuis des dizaines d’années, d’autres depuis quelques années seulement.

Suivre un protocole vaccinal pour les maladies du lapin est, à l’état actuel, tout à fait recommandé, mais il faut l’affronter avec sérieux : ce n’est pas seulement une piqûre, c’est une action sur le système immunitaire, avec toutes les conséquences que cela entraîne, qui exige nécessaire un examen clinique approfondi.

Symptômes d’un lapin malade

Un lapin malade semble abattu et se terre au fond de sa cage, ne manifestant aucun intérêt pour ce qui l’entoure. Il manque d’appétit, sa fourrure perd son éclat habituel. Les crottes sont un bon indicateur de santé : elles doivent être de couleur brun-noir et dures. Des crottes molles ou un manque de crottes indiquent un problème de santé.

Une pesée hebdomadaire est un bon moyen de surveiller la santé de votre lapin et de mettre en évidence une perte de poids avant que vous ne l’ayez remarquée. Notez régulièrement son poids. Une soudaine perte de poids doit vous alerter.

Plaies et blessures chez le lapin

Si vous avez deux lapins, ils risquent de se battre, vous devez alors les séparer immédiatement et vérifier qu’il n’y a pas de plaies, si c’est le cas, consultez un vétérinaire. La plupart des plaies sont dues à des morsures d’un autre lapin, mais votre animal peut se blesser lui-même, surtout s’il peut circuler librement dans le jardin ou la maison. Il faut nettoyer rapidement la blessure avec une compresse imbibée d’eau chaude salée pour éviter la formation d’abcès. Si la plaie est profonde, amenez votre lapin chez le vétérinaire.

Coup de chaleur du lapin

Les lapins sont très sensibles à la chaleur, aussi protégez votre animal en évitant de placer sa cage en plein soleil et en vous assurant qu’elle est bien ventilée et qu’il a toujours de l’eau. S’il est victime d’un coup de chaleur, enveloppez-le dans une serviette épaisse qui a été trompée dans de l’eau froide et essorée. Si les symptômes persistent, emmenez-le chez le vétérinaire.