Maladies du lapin — Autour Des Animaux
Maladies du lapin

Maladies du lapin

Il existe de nombreuses maladies chez les lapins, mais les principales sont causées par un régime alimentaire inadapté et une cage souvent mal entretenue. Un lapin vivant dans une cage bien entretenue avec des contrôles réguliers sur son état de santé peut vivre entre 5 et 8 ans. Un lapin malade semble abattu et reste au fond de sa cage. Il ne prête aucune attention à la nourriture et à tout ce qui l’entoure. Les crottes sont un bon indicateur sur son état de santé : elles doivent être brunes / noires et dures. Si elles sont molles, c’est qu’il y a un problème de santé.

Maladies du lapin

Photo d'un lapin abattu car il est malade

Vous trouverez ci-dessous la liste des maladies les plus fréquentes chez les lapins, leurs symptômes, les causes et leurs traitements.

La coccidiose

Il s’agit d’une maladie parasitaire, cause de mort commune chez les lapins, surtout les jeunes. Garder la cage propre aidera à sa prévention.
Symptômes d’un lapin atteint de la coccidiose : il a la diarrhée, présente une perte de poids, un estomac distendu. Une visite chez le vétérinaire s’impose.

Puces & parasites

On aperçoit des écoulements des oreilles. Les puces et parasites ne sont pas toujours visibles à l’oeil nu dans le pelage du lapin. Ils sont souvent amenés par du foin souillé ou par un autre animal. L’oreille peut s’infecter.
Symptômes d’un lapin infesté par les puces : il se gratte et s’arrache les poils. On peut vaporiser un insecticide ou appliquer par voie orale ou par injection un traitement parasitaire. Il ne faut pas baigner le lapin. Consultez un vétérinaire.

Myxomatose

La myxomatose chez le lapin est une maladie virale toujours fatale, transmise par des insectes hématophages (organismes qui se nourrissent exclusivement du sang du lapin) qui propagent l’infection.
Il n’y a pas de traitement possible, mais un vaccin de prévention est possible tous les 4 à 6 mois.

Gale

La gale est une maladie cutanée contagieuse due à des acariens.
Symptômes de la gale du lapin : il présente des croûtes sur le cou et l’arrière-train ainsi qu’une perte de poils. La gale est difficile à éradiquer chez le lapin. Consultez un vétérinaire pour obtenir un traitement adapté.

Coryza

Symptômes d’un lapin atteint du coryza : il éternue, a le nez et les yeux qui coulent. Ces symptômes peuvent aussi cacher un corps étranger dans le nez, des problèmes aux dents ou aux yeux.
Consultez un vétérinaire qui prescrira des antibiotiques contre le coryza et cherchera d’éventuels problèmes de dentition ou des soucis oculaires.

Pasteurellose

Un lapin qui a la tête penchée peut présenter la pasteurellose, une infection de l’oreille moyenne. Il peut aussi s’agir d’un AVC.
Consultez immédiatement un vétérinaire. Malheureusement, faute de traitement, l’euthanasie est la seule option possible pour un lapin qui en est atteint.

Symptômes d’un lapin malade

Abcès

Un abcès chez le lapin est souvent la conséquence d’une morsure qui s’est infectée.
Symptômes d’un abcès chez le lapin : il a une grosseur dure ou molle sur le côté. Un vétérinaire percera l’abcès. Il faudra faire des lavages minutieux. Dans les cas sévères, des antibiotiques peuvent être nécessaires.

Organes génitaux enflés, plaies sur la bouche ou le nez

Lorsque le lapin a ces symptômes, c’est souvent que sa cage et sa litière sont sales. L’accouplement entre lapins peut aussi causer ces symptômes. Ils sont Plus fréquents chez les femelles que chez les mâles.
Le vétérinaire fournira des pommades. Des antibiotiques peuvent être nécessaires.

Jarrets douloureux, rougeur à la base des pattes arrières

Si votre lapin semble avoir des douleurs lorsqu’il s’appuie sur ses pattes, vérifiez qu’il n’a pas les griffes trop longues ou qu’il n’est pas en surpoids.
Ajoutez de la litière en abondance. Coupez-lui les griffes et donnez-lui moins à manger pour réduire son poids s’il est en surpoids. S’il n’y a pas d’amélioration, consultez un vétérinaire.

Immobile, dos voûté. Crottes de tailles réduites.

Une constipation, peut être causée par un manque d’eau, un manque de fibres dans le régime ou un blocage intestinal chez le lapin.
Consultez immédiatement un vétérinaire. Si le transit intestinal ne reprend pas rapidement, le lapin peut mourir.

Crottes molles, arrière-train sale, diarrhées.

Ces symptômes peuvent avoir de nombreuses causes : stress, changement de régime, suralimentation de fruits et légumes verts. Ils peuvent aussi indiquer une coccidiose.
Il faut dans ce cas arrêter de donner à votre lapin des aliments verts et lui donner davantage de foin. Vérifiez que l’eau est fraîche et propre. Si les problèmes persistent, consultez rapidement un vétérinaire.

Constipation

Elle peut être causée par un changement de régime alimentaire ou un manque de fourrage dans l’alimentation. Des boules de poils peuvent aussi être bloquées dans l’estomac et causer la constipation du lapin.
Symptômes d’un lapin constipé : son abdomen est gonflé
Vérifier que le lapin se nettoie normalement et augmenter la quantité de paille dans le régime alimentaire tout en réduisant les friandises. Consultez un vétérinaire s’il n’y a pas d’améliorations.

Ne s’alimente plus, salive, a les yeux qui coulent.

Ces symptômes peuvent faire être liés à des problèmes de dentition dus à un mauvais régime alimentaire ou à l’âge du lapin.
Donnez plus de fibres pour que les dents s’usent naturellement. Consultez un vétérinaire.

Photo Chan Swan
0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *