La pasteurellose chez le lapin – Maladies du lapin

La pasteurellose est une maladie très répandue chez les lapins. Elle peut créer une infection bactérienne. Celle maladie est déclenchée par la bactérie pasteurella multocida. La plupart des lapins sont porteurs de la pasteurellose, un germe à première vue très répandu chez cette espèce, où la contagion a notamment lieu par les voies respiratoires, par contact direct, mais aussi indirect, durant l’accouplement et l’accouchement. Le lapin présente alors une conjonctivite, des problèmes respiratoires, une otite, une pneumonie, une infection du sang, des abcès….

Signes d’un lapin atteint de pasteurellose

Un lapin infecté par la pasteurellose présente des difficultés respiratoires semblables à ceux de la rhinite et de la sinusite. Le lapin éternue fréquemment, il tousse, sécrète du sérum transparent puis blanchâtre voir jaunâtre. Ses pattes antérieures peuvent se colorer. Le lapin se met à respirer bruyamment et rapidement, signe qu’il lui est difficile de retrouver son souffle. Des écoulements oculaires sont visibles.

Votre vétérinaire devra prélever un échantillon des sécrétions nasales ou occulaires qui sera envoyé à un laboratoire pour confirmer la présence de la bactérie pasteurella.

lapin siamois

Vivre dans un endroit sale et mal ventilé, le stress, la foule, une mauvaise alimentation, des températures trop élevées, l’administration de cortisoniques compte parmi les principales causes déclenchantes de pasteurellose : voilà pourquoi elle est si répandue parmi les lapins d’élevage intensif. Cela peut constituer un problème pour notre espèce aussi, en provoquant des formes de septicémie.

Traitement contre la pasteurellose du lapin

Le traitement contre la pasteurellose chez le lapin est possible en fonction de la violence de l’infection. Il n’y a pas de vaccins disponibles actuellement pour lutter contre cette maladie.

Votre lapin peut éliminer la bactérie pasteurella de son organisme ou bien devenir porteur chronique et tomber à nouveau malade. Les lapins porteurs de la bactérie mais asymptomatiques se portent généralement bien et ne nécessitent des antibiotiques hormis si une rechute se manifeste et si l’état de santé du lapin s’aggrave. Certains doivent recevoir des antibiotiques à vie.

Aider votre lapin à guérir de la pasteurellose

Pour aider votre lapin à guérir de la pasteurellose, quelques mesures peuvent être mises en place à la maison dès son retour de chez le vétérinaire.

Nettoyez plus fréquemment l’habitat de votre lapin (changement de la litière et nettoyage du bac) car les urines d’un lapin atteint de pasteurellose sont plus odorantes et irritantes pour ses voies respiratoires. Privilégiez des litières à base de papier plutôt que de copeaux de bois.

Nettoyez régulièrement le museau de votre lapin (au moins 2 fois par jour) pour lui dégager les narines. Introduisez du sérum physiologique dans chaque narine pour les lui laver. Vous pouvez aussi utiliser des sprays à base d’eau de mer. Votre lapin risque alors d’éternuer. N’insistez pas dès que vous voyez que son museau est propre. Si ses narines sont obstruées, votre lapin risque de s’asphyxier car il lui est impossible de respirer par la bouche.

Vérifiez que votre lapin se nourrit toujours et que ses selles sont dures.

Dans la plupart des cas, il existe pourtant une résistance naturelle à l’infection chez les lapins. Leur système immunitaire est capable dans des conditions normales, de gérer sans difficulté la présence du germe.

0 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *