Condor des Andes

Vultur gryphus
VU Vulnérable
Autres noms : Andean Condor

Le Condor des Andes est un rapace diurne appartenant à l'ordre des Accipitriformes et à la famille des Cathartidés. Reconnaissable à sa grande taille et sa collerette blanche, cet oiseau vit en colonies de plusieurs individus, avec un mâle dominant. Le condor des Andes est répandu sur toute la longueur de la cordillère des Andes, du nord de la Colombie jusqu'au sud de la Terre de Feu. C'est un oiseau des sommets, vivant à une altitude de 3 000 à 5 000 mètres, mais qui peut utiliser ses grandes qualités de voilier pour atteindre des altitudes encore plus élevées. Doté d'une longévité pouvant atteindre 50 ans, le condor des Andes est le plus grand rapace du monde.

Taille : 1,3 à 1,3 mètres
Poids moyen : 9 à 12 kg
Espérance de vie : 40 à 50 ans
Origine : Amérique du sud

Caractéristiques

  • Régime alimentaire : charognard et nécrophage, il se nourrit de lamas, cerfs, moutons, bœufs, écureuils, phoques, poissons et œufs.
  • Tête : la caractéristique du faciès de l'oiseau est sa crête charnue et proéminente, qui mesure 4,5 cm de haut et 10 cm de long, lui donnant un aspect étrange et inquiétant et le rendant reconnaissable entre tous les oiseaux de proie. Le cou est dénudé.
  • Yeux : l'iris de la femelle est rouge, celui du mâle est brun. Il possède une excellente vue lui permettant de découvrir les proies à plusieurs kilomètres de distance.
  • Bec : crochu, tranchant et recourbé qui pourrait se révéler une arme redoutable s'il n'avait pas un tempérament pacifique.
  • Envergure : 300cm.
  • Plumage : sombre avec des ailes marquées aux extrémités de taches blanches qui permettent de le repérer, ainsi ses congénères le localisent facilement lorsque l'un d'eux a détecté une proie.
  • Dimorphisme : le condor mâle est une fois et demie plus gros que la femelle. Le bec du mâle surmonté d'une excroissance de chair appelée caroncule.
  • Taille : 1,3 – 1,3 mètres (Mâle)  1,3 – 1,3 mètres (Femelle)
  • Poids : 9 – 12 kg (Mâle)  9 – 12 kg (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Rapaces diurnes
Ordre Accipitriformes
Famille Cathartidés
Genre Vultur
Descripteur Linnaeus, 1758

Caractère et comportement

Le condor des Andes est un des meilleurs voiliers au monde, le maître du vol à voile. Sachant profiter des courants chauds ascendants, sans un seul battement d'ailes, il vole dans une totale économie d'énergie pendant plusieurs heures sans se fatiguer. Il ne vole que lorsque les conditions climatiques sont favorables et lorsqu'il a un besoin pressant de se nourrir.

Oiseau grégaire, il dort et mange avec ses congénères. De nature paresseuse, le condor passe son temps à dormir et à faire sa toilette. Les dortoirs abritent entre 15 et 25 oiseaux. Il se nourrit des carcasses mortes de gros mammifères. Il n'y a pas de dispute entre les convives, seule existe une hiérarchie due à l'âge. Comme tous les Cathardités, le condor est presque totalement silencieux, ne possédant pas de syrinx et de muscles lui permettant de crier. C'est un oiseau pacifique, inoffensif pour l'homme.

Espèces

Le condor des Andes et le condor de Californie sont les deux principaux représentants des plus anciennes espèces d'oiseaux de la terre. Ils vivent tous deux sur le continent américain. Le condor de Californie est en voie d'extinction.

Alimentation du Condor des Andes

Le Condor des Andes est un oiseau charognard, qui se nourrit principalement de cadavres d'animaux déjà morts tels que des lamas, des cerfs, des moutons, des bœufs, des phoques, des poissons et même des œufs. En cas de famine, le condor peut aussi s'attaquer à des proies vivantes, en particulier des animaux jeunes ou malades, ou consommer des souris, des lapins et des lézards. En tant que "nettoyeur de la nature", il prévient également la formation de foyers d'infection en nettoyant les carcasses.

Habitat et répartition géographique

Le condor des Andes vit principalement sur les hauts sommets de l'immense cordillère de l'Amérique du Sud, mais aussi près des larges plages du Pacifique qui leur assurent une nourriture abondante.

Reproduction

Monogame, le condor est d'une grande fidélité et lors de la parade amoureuse relativement simple, le mâle agite ses ailes. Les caroncules qui pendent de son cou deviennent d'un rouge vif lorsqu'il est excité. La femelle vient alors se frotter tendrement contre lui pour lui signifier son accord. Le condor ne façonne pas de nid, il pond directement dans le creux d'une roche mais l'endroit est difficile à repérer. Les petits éclosent au bout de 2 mois et les oisillons restent encore dans le nid 2 semaines. Les deux parents s'en occupent ensemble.

Menaces & conservation

Sa survie dépend de l'abondance ou non des charognes. Si elles sont empoisonnées en ayant été tuées avec des plombs, les condors sont eux-mêmes empoisonnés. Comme il y a moins de jaguars, de pumas, ses sources de nourriture se raréfient. La chasse illégale joue aussi un rôle dans la raréfaction de l'espèce.

Histoire

Le condor des Andes, Vultur gryphus, est un oiseau emblématique de la cordillère des Andes en Amérique du Sud. Ce rapace diurne appartient à la famille des cathartidés et est considéré comme l'un des plus grands oiseaux du monde avec une envergure pouvant atteindre 3,5 mètres. Le condor des Andes est présent sur les armoiries de nombreux pays andins tels que la Bolivie, le Chili, la Colombie et l'Équateur où il est considéré comme un symbole national représentant respectivement l'horizon, la force, la liberté et le pouvoir.

Les origines géographiques des cathartidés ne sont pas uniquement localisées en Amérique du Sud, car des fossiles datant de l'oligocène et du miocène ont été découverts en France et en Allemagne. Le nom "condor" vient de l'espagnol et est emprunté au quichua Kuntur. Le condor des Andes est également représenté dans les géoglyphes de Nazca.

Faits divers

La série culte des années 1980, intitulée Les Mystérieuses cités d'or, appartient à la mémoire collective et peut être considérée comme ayant été un des premiers mangas. Le jeune héros, Esteban, l'enfant du soleil, évolue dans l'Amérique latine du XVIème siècle au temps des Mayas et des Olmèques. Ses amis et lui découvrent le Grand Condor, engin volant, semblable au bel oiseau qui peut les conduire vers des sites exceptionnels, susceptibles de leur donner des informations.

Questions fréquentes sur le Condor des Andes

Comment chasse le condor des Andes ?
Le condor des Andes est principalement charognard et se nourrit principalement de cadavres ou de carcasses d'animaux morts. Il survole les zones montagneuses à la recherche de sa nourriture, mais ne peut pas transporter les carcasses en vol et doit donc les manger sur place, au sol.
Où vit le condor des Andes ?
Le condor des Andes vit dans toute la cordillère des Andes, du nord de la Colombie au sud de la Terre de Feu. Il niche dans les zones montagneuses à une altitude de 3 000 à 5 000 mètres, mais on peut également le trouver sur les côtes de l'Atlantique et du Pacifique où il niche dans les hautes falaises surplombant la mer.
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut