Huîtrier pie

Haematopus ostralegus
NT Quasi menacée
Autres noms : Eurasian Oystercatcher
Qui est le Huîtrier pie ?

C'est un échassier de rivage haut sur pattes. Sa silhouette noire et blanche et son long bec rouge font qu'il est facilement reconnaissable. Vivant sur les côtes rocheuses et les plages, l'Huîtrier pie tient son nom pour sa capacité à ouvrir les huîtres. Son régime alimentaire se compose principalement de mollusques et de crustacés, qui sont habilement extraits grâce à son bec adapté.

Taille 47 à 49 cm
Poids 420 à 800 gr
Espérance de vie 34 à 36 ans

Caractéristiques

  • Forme & corps: petit oiseau plutôt trapu, robuste.
  • Yeux: l'œil rouge est entouré d'un cercle orbital rouge lui aussi.
  • Bec: le bec atteint 10 cm alors que l'oiseau ne mesure qu'environ 45 centimètres. Il est d'un rouge éclatant, avec une pointe légèrement relevée. Il ressemble au couteau d'un écailler.
  • Pattes: rose-rouges.
  • Couleur(s): sa tête et sa poitrine sont noires. Son ventre est d'un blanc éclatant. Ses ailes noires sont pourvues d'une large bande blanche visible en vol.
  • Envergure: 80cm.
  • Taille 47 – 49 cm (Mâle)  47 – 49 cm (Femelle)
  • Poids: 420 – 800 gr (Mâle)  420 – 800 gr (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Oiseaux marins
Ordre Charadriiformes
Famille Haematopodidés
Genre Haematopus
Descripteur Linnaeus, 1758

Comportement et caractère

Le vol de l'Huîtrier pie est puissant et endurant. Il migre vers les régions plus chaudes l'hiver. Il se promène avec aisance et peut même courir. Il nage à la perfection. L'huîtrier pie est un oiseau grégaire qui vit dans des bandes de plusieurs centaines d'individus.

Son cri strident est fait d'une suite d'onomatopées « kli, klii » aiguës et sonores.

Espèces et variétés

17 espèces sont réunies dans le même genre, l'huîtrier pie étant le plus commun.

Habitat, aire de répartition

L'aire de distribution de l'huîtrier pie est vaste, il est présent dans toute l'Europe et l'Asie. C'est un oiseau migrateur partiel. On le rencontre sur les rivages marins, surtout sur les côtes escarpées.

Quel est le cycle de reproduction du Huîtrier pie ?

Cet oiseau est monogame, l'huîtrier pie choisit une partenaire pour quelques années. La parade amoureuse est particulière. Il s'agit d'un concours de mâles réunis autour d'une piste de danse.

Les mâles forment un cercle autour de la femelle convoitée, le bec pointé vers l'avant, en poussant des cris, et s'arrêtent à tour de rôle devant elle. La femelle finit par se décider pour l'un d'entre eux.

Le mâle choisit un lieu potentiel pour le nid. Il recherche un endroit au bas d'une falaise ou dans un creux au milieu des rochers et il laisse à la femelle le soin de la décision. Une simple cuvette suffit, garnie de végétaux trouvés à proximité.

Les deux parents assurent la couvaison pendant 24 à 27 jours. Lorsqu'il sent un danger, l'huîtrier pie peut transporter ses œufs un par un dans un autre nid, c'est le seul oiseau à avoir ce comportement. Les petits seront indépendants entre 35 et 37 jours.

Alimentation du Huîtrier pie

C'est un oiseau de rivage qui, à marée basse, arpente sans cesse le littoral à la recherche de sa nourriture. Il fouille les rochers, cherchant les mollusques, les petits crabes et les vers. Il aime aussi se tenir dans des endroits élevés d'où il peut observer la mer.

Contrairement à son nom, l'huîtrier pie mange peu d'huîtres, mais se nourrit essentiellement de moules et de coques.

C'est un gourmet soucieux des apports alimentaires de sa nourriture puisqu'il choisit des mollusques âgés de deux ans ou plus dont la teneur en protéines est la plus élevée.

Le bec est pour lui un outil efficace pour ouvrir les coquillages. Profitant de l'instant où les deux coquilles s'entrouvrent, il le glisse à l'intérieur et atteint l'animal qu'il transperce. Le mollusque meurt et l'oiseau peut se délecter de sa chair.

Menaces & conservation

Dans certaines régions, l'huîtrier pie est un concurrent notable pour les pêcheurs, les écaillers, les commerçants de fruits de mer. La population d'huîtriers consomme au moins un tiers de la production française de fruits de mer.

La production des mollusques a été intensifiée par l'homme pour répondre à ses besoins et par voie de conséquence, elle a profité aux à ces espèces d'oiseaux qui, trouvant une nourriture abondante, se sont bien reproduits. Tout est imbriqué. Pour le moment, les populations d'huîtriers sont tolérées.

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut