Kiwi austral

Apteryx australis
VU Vulnérable
Autres noms : Southern Brown Kiwi
Qui est le Kiwi austral ?

Ces étranges oiseaux terrestres ont un certain nombre de particularités qui les distinguent de tous les autres groupes d'oiseaux actuels. Des études ADN suggérant que le Kiwi austral est plus étroitement lié à l'oiseau éléphant de Madagascar (aujourd'hui disparu), qu'aux moas, un autre groupe d'oiseaux de grande taille incapables de voler qui peuplaient autrefois la Nouvelle-Zélande.

Taille 65-65 cm
Poids 2-4 kg
Espérance de vie 20 à 35 ans

Particularités physiques

  • Forme & corps: le kiwi est un oiseau d'aspect étrange, exceptionnel. De la taille d'une poule ou d'un gros rat, il a des ailes atrophiées représentées par de simples moignons sur un corps massif sans queue.
  • Bec: très fin, incurvé vers le bas, très long pouvant atteindre 15cm. Il porte des narines à l'extrémité de son bec et des vibrisses, poils tactiles situés de part et d'autre.
  • Pattes: courtes, ses pattes sont recouvertes d'écailles cornées avec quatre doigts munis de griffes.
  • Plumage: son plumage ressemble à une perruque de cheveux d'un brun roux qui le camoufle totalement.
  • Dimorphisme: la femelle est plus grande que le mâle.
  • Taille: mâle: 65-65 cm,  femelle: 65-65 cm
  • Poids: mâle: 2-4 kg,  femelle: 2-4 kg
Données scientifiques
Groupe Kiwis
Ordre Aptérygiformes
Famille Aptérygidés
Genre Apteryx
Descripteur Shaw, 1813

Comportement et caractère

L'oiseau est incapable de voler. Par contre, c'est un oiseau coureur qui se déplace avec agilité sur ses petites pattes courtes. Essentiellement nocturne, le Kiwi austral utilise son bec et ses vibrisses pour se repérer et chercher ses proies. Il ne voit pas grand-chose, possédant une mauvaise vue, mais il est doté d'un odorat développé. Il a aussi une ouie très fine, ayant la faculté d'entendre les vibrations des vers de terre alors qu'il en est éloigné de plusieurs mètres et qu'il déterre en fouillant le sol avec son bec.

Le kiwi est très discret, mais particulièrement agressif quand on s'approche de son nid, il se défend avec ses armes naturelles : son bec et ses griffes. Il s'accroche à une branche avec son bec et envoie de violents coups de patte toutes griffes dehors. Les combats entre kiwis sont très fréquents.

Le mâle lance ses fameux cris « ki oui » et la femelle y répond avec des sonorités rauques qui font penser au bruit d'une porte rouillée et mal graissée qu'on essaie d'ouvrir. Mâle et femelle communiquent entre eux lorsqu'ils recherchent séparément leur nourriture.

Espèces et variétés

Il existe 5 espèces de kiwis avec des tailles différentes, mais présentant les mêmes caractéristiques :

  • Kiwi austral
  • Kiwi d'Okarito
  • Kiwi d'Owen
  • Kiwi de Mantell
  • Kiwi roa
Habitat, aire de répartition

Le Kiwi austral est endémique du sud-ouest de la Nouvelle-Zélande. Il aime les forêts et les herbes hautes jusqu'à mille deux 100 mètres d'altitude.

Quel est le cycle de reproduction du Kiwi austral ?

Le kiwi a un comportement de reproduction assez singulier. Les mâles et les femelles forment un couple monogame pour une durée allant de quelques années à toute une vie. Lors de la période de reproduction, le mâle appelle la femelle en criant, et tous deux font des cercles au sol avant de s'accoupler. Ils creusent ensuite un petit terrier pour y abriter l'œuf, bien avant la couvaison, de telle sorte que l'œuf soit dissimulé par les herbes qui ont repoussé entretemps.

La femelle a une particularité assez impressionnante : elle porte dans son ventre un œuf énorme, bien plus gros que celui des autres espèces d'oiseaux. En effet, l'œuf du kiwi pèse environ 450 g, soit le quart du poids de l'oiseau, tandis que celui de la poule ne pèse que 60 g. La radiographie reconstituée d'un squelette de kiwi avec l'œuf dans le ventre est impressionnante, tant l'œuf prend de la place. Cette particularité contribue également à la vulnérabilité de l'espèce, car la femelle ne peut pondre qu'un seul œuf à la fois, ce qui rend la reproduction plus difficile.

La femelle ayant pondu, elle pique le mâle avec son bec pointu lui intimant l'ordre de s'occuper de l'oisillon. Le jeune kiwi naît avec du duvet et n'a pas besoin d'être tout de suite nourri, car l'embryon a profité de la grande quantité de jaune par rapport au blanc contenu dans l'œuf, il s'est nourri ainsi. Le poussin quitte le nid au bout de 5 jours et fait ses premiers pas, accompagné de son père. Au bout de 3 semaines, il va prendre son indépendance.

Alimentation du Kiwi austral

Le Kiwi austral se nourrit aussi d'insectes et de petits batraciens.

Menaces & conservation

Avant l'arrivée des étrangers sur l'île, la Chauve-souris était le seul mammifère présent. Cependant, au XVIIIème siècle, avec l'arrivée des navigateurs et des commerçants, des prédateurs tels que les chats, les rats, les hermines et les porcs ont été introduits sur l'île. Ces animaux représentent une menace pour les œufs de kiwis, qui ne sont pas bien cachés. Mais le kiwi adulte a développé des comportements de défense contre ces prédateurs, il est extrêmement courageux.

Outre les prédateurs introduits, la déforestation a également causé la perte d'habitat pour les kiwis. Les zones bruyantes, telles que les zones urbaines, sont également des sources de stress pour les oiseaux qui craignent les humains.

Le kiwi austral est actuellement menacé d'extinction, mais des mesures sont en place pour tenter d'endiguer la chute de leur nombre. Depuis 2000, les œufs sont collectés dès que possible et les oisillons sont élevés en captivité dans le Sanctuary Mountain Maungatautari, avant d'être relâchés en liberté lorsqu'ils ont atteint un poids suffisant. La reproduction en captivité est une méthode employée pour protéger les espèces animales menacées.

Faits divers

Au début du XXème siècle, les agriculteurs néo-zélandais ont commencé à cultiver un fruit chinois importé appelé « Yang tao ». Cependant, le nom du fruit était difficile à prononcer pour les Américains. Les producteurs ont alors remarqué que la peau velue et verdâtre du fruit rappelait le plumage du kiwi, l'oiseau emblématique du pays.

Ils ont donc décidé de renommer le fruit « kiwi », ce qui a contribué à son succès commercial. Aujourd'hui, le terme « kiwi » est souvent utilisé pour désigner à la fois l'oiseau et le fruit, et est devenu un symbole important de la Nouvelle-Zélande.

Découvrez d’autres races
Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut