Pigeon Biset

Columba livia
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Rock Dove
Qui est le Pigeon Biset ?

Le Pigeon biset (Columba livia) est un oiseau commun appartenant à la famille des Columbidés. Reconnaissable à sa taille moyenne et à ses plumes gris-bleu, il est largement répandu à travers le monde, aussi bien en ville qu'à la campagne. Doté d'un vol rapide et agile, il peut se déplacer sur de longues distances pour trouver nourriture et abri. Sa présence dans certaines zones urbaines est souvent controversée.

Taille 29 à 37 cm
Poids 200 à 800 gr
Espérance de vie 5 à 6 ans
Origine Europe

Caractéristiques

  • Régime alimentaire: essentiellement composée de graines, surtout des céréales, quelquefois des invertébrés qu'il cherche dans le sol.
  • Forme & corps: un peu plus grand que la tourterelle, il est assez trapu avec des ailes étroites et pointues.
  • Tête: ronde et petite.
  • Yeux: l'iris de l'œil est d'un orange tirant sur le rouge avec un anneau intérieur jaune.
  • Bec: mince et court. Il possède sur le bec une excroissance de graisse que la tourterelle ne présente pas.
  • Pattes: les pattes et les pieds sont rouges.
  • Queue: elle est bordée de noir.
  • Envergure: 63-70cm.
  • Plumage: de couleur bis, d'un gris avec des nuances de couleur bleue, verte, mauve ou rose. Le bas du dos est blanc et il a deux bandes noires sur les ailes.
  • Dimorphisme: les mâles sont plus massifs, ils gonflent leur cou pour parader. Les jeunes ont un bec plus fin à la base.
  • Taille 29 – 37 cm (Mâle)  29 – 37 cm (Femelle)
  • Poids: 200 – 800 gr (Mâle)  200 – 800 gr (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Pigeons, tourterelles...
Ordre Columbiformes
Famille Columbidés
Genre Columba
Descripteur Gmelin, 1789

Comportement et caractère

Le Pigeon Biset a un vol rapide et agile, accompagné d'un léger sifflement des ailes. Certes ce n'est pas l'oiseau le plus rapide, mais il peut tout de même atteindre 70 km/h.

C'est un bon marcheur, il hoche la tête à chacun de ses pas. Le Pigeon Biset aime vivre en colonies d'une trentaine d'individus. Il n'est pas agressif, il y a parfois des disputes entre mâles, mais elles ne sont jamais meurtrières.

Le pigeon est parmi les oiseaux les plus remarquablement intelligents, aux côtés de certains perroquets et corbeaux. Il réussit brillamment le test du miroir, démontrant sa conscience de son propre reflet plutôt que d'un autre pigeon. Si le miroir révèle une tâche sur son plumage, il utilisera sa patte pour la gratter sans toucher l'image. De plus, il possède la capacité de déplacer un objet pour en atteindre un autre, comme lorsqu'il grimpe sur une brique qu'il pousse habilement pour saisir une banane placée en hauteur à l'aide de son bec.

Le Pigeon Biset émet des roucoulements. Son roucoulement est en deux temps et on entend un « drouu hou ».

Espèces et variétés

Le terme pigeon est d'une grande diversité, englobant différentes sous-espèces telles que le pigeon ramier (ou palombe), le Pigeon colombin (ou colombe), ainsi que le "pigeon bizet" (ou pigeon domestique).

Risques de confusion:

Le Pigeon ramier est plus grand, avec une large tache blanche de chaque côté du cou et un trait blanc sur l'aile. Son œil est blanc. Son chant en cinq notes n'est pas un roucoulement simple. Le pigeon colombin est arboricole, mais se perche volontiers sur les toits et les cheminées. Il est gris avec quelques taches noires sur l'aile, a un bec blanc, des pattes rose clair et un œil noir.

Habitat, aire de répartition

Le Pigeon Biset se présente sous deux variantes : sauvage et domestique, établies dans toute l'Europe. Cette espèce d'oiseau est reconnu pour sa sédentarité, préférant habiter les zones urbaines telles que les villes, les parcs et les jardins. Les pigeons de Venise, en particulier, jouissent d'une notoriété universelle.

On croise le Pigeon Biset aisément tout au long de l'année, sauf en haute montagne où il est absent. C'est un commensal de l'homme, ses populations domestiquées pour la consommation ont parfois retrouvé leur liberté "sauvage," mais ils demeurent près des habitations. Il n'est pas rare de les observer jusque dans les champs après les récoltes, s'adaptant facilement à différents environnements.

Au jardin

Pour accueillir quelques couples au jardin, vous pouvez installer un pigeonnier de petite taille. Assurez-vous de le garnir de grains à l'intérieur pour attirer les oiseaux.

Si vous constatez que les pigeons qui viennent se nourrir dans vos mangeoires en hiver perturbent les autres oiseaux, voici quelques astuces pour remédier à la situation :

  • Réduisez la hauteur des toits des mangeoires pour décourager les pigeons de s'y poser.
  • Suspendez les distributeurs à des branches pour qu'ils soient mobiles et inaccessibles aux pigeons.
  • Nettoyez régulièrement le sol sous les mangeoires pour éviter l'accumulation de graines, bien que cela nourrisse d'autres oiseaux.
  • Évitez d'utiliser des dispositifs tels que des pics ou des aiguilles pour empêcher l'accès des pigeons, car cela peut les blesser gravement.

Quel est le cycle de reproduction du Pigeon Biset ?

Pendant la période de parade amoureuse, le mâle fait preuve de toute son élégance en suivant la femelle de près. Il effectue des pirouettes, gonfle son jabot, se dresse fièrement devant elle, exhibe ses plumes magnifiques, et pousse des cris envoûtants. Il lui donne même de doux coups de bec affectueux sur le cou pour lui faire comprendre ses intentions, et émet un cri particulier pour exprimer son amour. Le Pigeon Biset est un oiseau monogame, attaché à sa compagne pour toute sa vie, formant un lien indissoluble.

Le nid est soigneusement construit par le couple à l'aide de brindilles et de petites branches glanées dans leur environnement, créant ainsi une cuvette douillette. Leur dévouement est tout aussi remarquable lors de la couvaison, qui s'étend sur 17 jours. Ils se relaient avec diligence pour maintenir une chaleur bienfaisante sur les deux précieux œufs. Au bout d'un mois, les oisillons, nés de cet amour solide, s'envolent joyeusement pour explorer le monde.

La caractéristique des Columbidés est de nourrir les petits pendant la première semaine avec « le lait de pigeon », substance sécrétée par les parois du jabot de l'adulte, à l'aspect de lait caillé, riche en protéines et lipides. Les oisillons seront ensuite alimentés avec des graines ramollies et des fruits.

Alimentation du Pigeon Biset

L'alimentation du Pigeon Biset est difficile à décrire. À l'origine, il se nourrit de graines et de pousses végétales, mais en ville on peut le voir manger des miettes de pain, des épluchures tombées des poubelles, voire du carton mouillé ou des crottes de chien... Il est opportuniste et profite énormément de l'alimentation.

Menaces & conservation

Le Pigeon Biset, en tant qu'espèce sauvage classée comme gibier, peut être chassé légalement.

Dans certaines communes, sa présence n'est pas bien accueillie en raison des désagréments qu'il peut causer, tels que les salissures sur les façades et son comportement bruyant. Pour limiter ces problèmes, des programmes de contrôle ont été instaurés, comprenant notamment la stérilisation des œufs et l'utilisation d'alarmes dissuasives.

Cependant, le pigeon domestique bénéficie d'une protection en vertu de la directive de 1979.

Le statut de conservation du pigeon domestique est considéré comme favorable en Europe, tandis que les populations sauvages ont connu un déclin au cours du XXe siècle, en partie à cause de la chasse et de l'utilisation de pesticides, qui ont entraîné des empoisonnements. Malgré cela, le Pigeon Biset n'est pas en danger d'extinction.

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut