Originaire d'Afrique, le Basenji était utilisé pour chasser le gros gibier, localisant sa proie à la vue et à l'odorat. De morphologie harmonieuse et d'une propreté impeccable, le Basenji est un chien joueur et affectueux. Incapable d'aboyer, il jodle, c'est à dire qu'il émet de petits cris qui ressemblent aux chants tyroliens.

Taille
41 à 42 cm
Poids
9 à 11kg
Exercice
Modéré
Poil
Court et lisse
Espérance de vie
12 à 14 ans

Comportement & caractère

Curieux chien que le Basenji ! Non seulement il n'aboie pas, mais de plus il « rit », fait sa toilette à la manière des chats et trotte comme un cheval pur-sang... Il n'aboie pas, c'est vrai, mais il n'est pas muet pour autant. Il « parle » même à sa façon, s'exprimant par des sons à mi-chemin entre le rire et les vocalises du jodler tyrolien. Sûr de son charme, il est d'un caractère heureux et souligne sa « conversation » d'un gai mouvement de sa queue. Le moindre événement le met en éveil, ses oreilles se dressent, se rapprochent, la peau de son crâne se plisse, il prend alors un air étonné irrésistible, très caractéristique.

Bien qu'il puisse faire preuve d'un caractère indépendant, il sait se montrer obéissant envers son maître, ne serait-ce que pour le séduire... Curieux par nature, il peut parfois fuir s'il a senti une odeur. Il est important de travailler le rappel lors de son éducation.

Très populaire en Afrique centrale, il est aussi très apprécié comme animal de compagnie en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Aboyeur (1/5)
Affectueux (5/5)
Calme (4/5)
Chasseur (5/5)
Indépendant (3/5)
Protecteur (4/5)

Comportement avec les autres

Autres animaux (4/5)
Cohabitation enfants (3/5)
Sociable étrangers (2/5)

Apparence & caractéristiques

Le Basenji est une race de chien de taille petite à moyenne qui se caractérise par son poil court et son physique musclé. La race est connue pour ses capacités de chasseur et sa vivacité, et possède une grande intelligence et une grande agilité. En termes de caractéristiques physiques, le Basenji mesure typiquement entre 40 et 43 cm et pèse entre 9 et 11 kg.

Couleur(s) : alezan avec des marques blanches, blanc et noir, noir et feu.
Yeux : petits, en forme d'amande, profondément enfoncés entre les paupières, ils sont noisette foncé, jaunes ou même bleu clair.
Poil : court et lisse.
Queue : plantée haut, elle forme un ou deux anneaux.
Oreilles : pointues.
Forme & corps : haut sur pattes, bien équilibré, à l'allure souple.
Origine
Congo
Hypoallergénique
Non
Taille mâle
42 à 43 cm
Taille femelle
40 à 41 cm
Poids mâle
10 à 11kg
Poids femelle
9 à 10kg

Éducation

Crier sur votre basenji ne l'incitera pas à mieux vous écouter : en fait, il pourrait même prendre plaisir à vous ignorer davantage ! Ce chien primitif ne répond pas forcément bien aux ordres et se montre parfois têtu, il est donc préférable d'être créatif et d'utiliser des astuces pour lui apprendre les bonnes manières. L'apprentissage du clicker et des récompenses sera très utile dans ce processus. Plutôt que de vous attarder sur les échecs, demandez l'aide de spécialistes, d'éleveurs ou d'éducateurs. Ils pourront vous aider à dénouer les tensions : le basenji est un chien loyal qui mérite amour et respect .
Apte à la garde (3/5)
Intelligent (4/5)
Obéissant (2/5)

Conditions de vie

Calme et affectueux, ce chien intelligent et original s'intègre facilement à une vie de famille. Le Basenji n'aime pas la solitude et peut souffrir de claustrophobie s'il reste seul trop longtemps. Même s'il est sociable avec les autres chiens, il peut être sur la défensive lorsque des chiens étrangers s'approchent de son maître. Il ne fait pas confiance aux personnes extérieures à sa famille, à moins que son maître ne s'intéresse d'abord à lui. Cette indépendance est l'une des choses que les amateurs de Basenji apprécient chez cette race.
Idéal 1er chien (4/5)
Supporte le chaud (4/5)
Supporte le froid (1/5)
Vie en appartement (4/5)

Entretien & hygiène

Le Basenji, ayant un pelage court et lisse, gagne à être brossé au moins une fois tous les 7 jours. Cela permet d'éliminer la poussière, la saleté, les nœuds et les poils morts. Pendant la période de mue (printemps et automne), un brossage quotidien peut être nécessaire. Les brosses FURminator sont suggérées pour le brossage, non seulement elles remplacent la brosse et le peigne, mais elles offrent la possibilité d'effectuer un massage de la peau qui stimule la récupération du pelage et empêche la mue de s'éterniser.

L'achat d'une brosse en poils de nylon est recommandé pour brosser le Basenji car elle lisse son poil court et lisse. Vous pouvez utiliser la brosse en nylon en plus d'un autre brossage.

Les oreilles pointues du Basenji doivent être nettoyées chaque semaine à l'aide d'un coton et d'un produit approprié pour les oreilles, selon les recommandations d'un vétérinaire.

Bave (1/5)
Entretien facile (4/5)
Perd ses poils (1/5)

Activité physique & exercice

Le Basenji est un chien énergique qui aime courir et se dépenser. Il aime aussi les longues promenades quotidiennes. En outre, ils sont de bons candidats pour les jeux et les concours d'agilité.
Énergique (4/5)
Joueur (3/5)
Sportif (3/5)
Activités qu'il apprécie :
AgilityCanicrossFlyballRandonnéesObéissanceFrisbee

Alimentation

Pour que votre Basenji reste en bonne santé, il est essentiel de lui donner une alimentation appropriée. Cela signifie qu'il faut choisir la bonne nourriture et veiller à ce que les portions soient correctes. Vous pouvez lui donner des aliments industriels (secs ou humides), des aliments crus ou une combinaison des deux. N'oubliez pas de tenir compte des besoins nutritionnels de votre Basenji lorsque vous prenez des décisions concernant son alimentation, et veillez à adapter les portions en fonction de sa taille et de son âge.

Un régime pour chiens âgés est recommandé pour les chiens à partir de six ans afin de consolider leur ossature.

Santé

Bien que le Basenji soit un chien plutôt sain, il est plus sensible à certaines maladies. Par exemple, le syndrome de Fanconi, une maladie rénale génétique mortelle, peut se développer au cours de sa vie.

Non seulement le futur propriétaire doit faire faire un test par l'éleveur, mais comme les Basenjis sont des chiens plus petits, ils sont aussi plus délicats au niveau des hanches. Cela les rend sensibles à la dysplasie. Une hernie inguinale n’est également pas à exclure. Enfin, le Basenji apprécie les climats chauds mais ne peut tolérer le froid que dans une certaine mesure. Les mois les plus froids vous obligeront à le garder à l'intérieur ou à lui mettre un manteau.

Maladies & affections

Atrophie rétinienne progressive Dysplasie de la hanche
Hypothyroïdie
Dystrophie cornéenne
Syndrome de Fanconi
Hernie ombilicale
Persistance de la membrane pupillaire
Hernie inguinale
Anémie hémolytique
Colobome

Espérance de vie

L'espérance de vie du Basenji est de 12 à 14 ans et plus, soit une durée de vie d'environ 13 ans.

Prix de vente

Prix min. constaté
500€
Basenji
Prix max. constaté
1000€

Histoire & origine

Très ancienne, le Basenji est originaire du Congo. Il doit son nom à une peuplade de ce pays : les Bashingés. Resté très pur, le Basenii a simplement été affiné par sélection. Veronica Tudor Williams a réussi à créer une lignée purement congolaise à partir des plus beaux sujets. Elle voyagea dans les régions les plus reculées d'Afrique pour trouver des spécimens dignes de valoriser la race. L'une de ses superbes chiennes, Fula, a beaucoup contribué à l'amélioration du Basenji. Le club américain de la race a été fondé en 1941.

Origines du Basenji

Connu et apprécié en Afrique centrale depuis des siècles, le Basenji est sans doute d'origine très ancienne. En Egypte, des chiens analogues étaient dressés pour la chasse au petit gibier. Et l'on a trouvé dans des tombes datant de 3600 avant Jésus-Christ des représentations d'un animal qui offre une étonnante ressemblance avec l'actuel Basenji. Il fut d'ailleurs baptisé par les archéologues « Chien de Chéops », du nom du pharaon bâtisseur de la pyramide de Guizèh.

On perd ensuite sa trace jusqu'au XIXème siècle. Vers 1870, des explorateurs anglais virent des Basenjis dans un territoire encore peu connu, situé entre le Soudan et le Congo.

Élevé avec beaucoup de soin par les indigènes auxquels il sert de pisteur de brousse et de gardien des villages et des campements, le Basenji, doté d'un excellent odorat, est également utilisé pour la chasse.

Le Basenji, des débuts difficiles

Les deux premiers Terriers du Congo introduits en Grande-Bretagne en 1895 par un explorateur anglais et exposés au National Cruft's Show où ils obtinrent un vif succès furent atteints de la maladie de Carré avant de s'être re-produits. Six autres Terriers du Congo, importés en 1923 dans le dessein de fonder un élevage, moururent eux aussi très rapidement de cette maladie. Celle-ci étant inexistante en Afrique, les jeunes chiens n'avaient pu acquérir aucune résistance au virus et étaient tout particulièrement vulnérables. Les Terriers du Congo ne firent souche qu'en 1937 en Grande-Bretagne et en 1941 aux États-Unis. Actuellement, grâce à la vaccination systématique contre la maladie de Carré, les chiots Basenjis nés en Europe ne sont pas plus sensibles à cette affection que les autres races de chiens.

Données FCI

N° FCI Date reconnaissance FCI Groupe FCI
43 1964 Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif

Questions fréquentes

Quel est le coût du Basenji ?

Le coût du Basenji varie selon son sexe, son âge et son pédigrée. S'il est LOF (Livre des Origines Françaises), alors il sera vendu à un prix plus élevé. En moyenne, il faut compter entre 500€ et 1000€ pour acheter un Basenji, soit une moyenne de 750€.