Caille des blés

Coturnix coturnix
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Common Quail
Qui est la Caille des blés ?

La caille des blés est un oiseau de petite taille qui arbore un plumage délicat aux teintes brunes, beige et grises. Présente dans de nombreuses régions du monde, elle est appréciée tant pour sa beauté que pour sa voix mélodieuse. La caille des blés est un oiseau migrateur, capable de parcourir de longues distances pour trouver des habitats favorables. Elle affectionne les champs de blé, les prairies et peut même être observée dans les vallées montagneuses jusqu'à des altitudes élevées.

Taille 19 à 21 cm
Poids 85 à 130 gr
Espérance de vie 8 à 9 ans
Origine Europe

Caractéristiques

  • Régime alimentaire: principalement à base de substances végétales.
  • Forme & corps: la caille des blés est la plus petite des galliformes. Elle ressemble à la poule avec un corps rond et massif. C'est un très joli oiseau aux ailes pointues.
  • Tête: agrémentée de trois rayures jaunâtres.
  • Bec: court, son bec est recourbé vers l'avant.
  • Queue: courte.
  • Envergure: 32-35cm.
  • Plumage: le plumage du dessus est d'un jaune sable, rayé de noir, le dessous est crème. Chaque oiseau a des couleurs de gorge et de cravate différentes. Son plumage est un excellent camouflage lui permettant de passer inaperçu dans son environnement.
  • Dimorphisme: le mâle a une tache noire sur la gorge et la femelle en a une plus pâle.
  • Taille 19 – 21 cm (Mâle)  19 – 21 cm (Femelle)
  • Poids: 85 – 130 gr (Mâle)  85 – 130 gr (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Gallinacés
Ordre Galliformes
Famille Phasianidés
Genre Coturnix
Descripteur Linnaeus, 1758

Comportement et caractère

Bien que son vol s'effectue à basse altitude sur de courtes distances, la Caille des blés accomplit des vols migratoires de longue durée, surtout de nuit.

Elle s'aventure en solitaire, mais en chemin, elle se joint à des compagnies. Son périple l'amène à traverser l'océan, une épreuve périlleuse pour elle, car ses ailes s'épuisent rapidement avec leurs battements trop rapides. Sur le sol, la caille se déplace à petits pas précis, en hochant constamment la tête.

La caille des blés est sauvage. Discrète, solitaire, elle vit cachée dans les blés, les herbes. Elle est patiente, reste immobile dès qu'un danger la guette.

Le mâle a très mauvais caractère. Si deux mâles sont en présence, il arrive souvent que l'un d'eux déclenche un combat qui peut aller jusqu'à la mort de l'autre. Cette attitude belliqueuse a donné lieu à un proverbe, que l'on relevait déjà chez les poètes grecs de l'Antiquité : « Se quereller comme des cailles ».

Le chant du mâle est fait de trois syllabes que l'on peut transcrire par « paie tes dettes ». Celui de la femelle est un cri doux sur deux syllabes : « creu-creu » ou « crui-crui ». On dit que la caille « margotte » ou « carcaille » ou « courcaille ».

Espèces et variétés

La caille appartient à la famille des galliformes qui regroupe les poules, les faisans, les pintades... Il existe plusieurs sous-espèces de cailles, la caille des blés étant la plus commune.

Habitat, aire de répartition

La caille des blés occupe une large distribution géographique, peuplant diverses régions de l'Europe, de l'Asie centrale, du Moyen-Orient et de l'Afrique. Malgré sa petite taille et sa capacité de vol limitée, elle se lance chaque année dans une migration vers les pays chauds.

Bien qu'elle préfère les terrains plats, on peut également la rencontrer dans les vallées montagneuses, à des altitudes dépassant parfois les 1800 mètres. Les champs de blé et les prairies sont particulièrement appréciés par cette espèce d'oiseau.

Cette quête incessante de lieux propices à sa survie témoigne de la résilience de la caille des blés, ainsi que de son incroyable capacité à s'adapter aux conditions changeantes de son environnement.

Quel est le cycle de reproduction de la Caille des blés ?

La Caille des blés se distingue par sa monogamie, où la femelle sélectionne le mâle uniquement pendant la période de reproduction. Le mâle s'approche, se pavane, faisant gonfler ses plumes dans une tentative de séduction. Il entonne un chant mélodieux. La femelle choisira le géniteur le plus attrayant.

Pour construire son nid, elle préfère le sol, particulièrement les champs de céréales, où elle creuse une petite cuvette. L'incubation dure environ 18 jours. C'est une mère dévouée qui ne quitte jamais le nid, s'y consacrant sans relâche jusqu'à l'épuisement. Les cailleteaux, quant à eux, commencent à voler à l'âge de 3 semaines et sont prêts à entamer leur voyage migratoire 2 mois après leur naissance.

Alimentation de la Caille des blés

La Caille des blés est omnivore selon la saison et les opportunités. Elle se nourrit d'insectes, mais aussi de graines, de pousses de blé.

Menaces & conservation

Parmi les principaux prédateurs de la caille des blés, on compte les renards ainsi que certains rapaces. Malgré la détérioration de son habitat, l'espèce ne fait pas face à une menace imminente, et les populations demeurent stables pour l'instant.

Les renards et les rapaces représentent des prédateurs naturels pour la caille des blés, se nourrissant occasionnellement de ces oiseaux. Les renards, habiles chasseurs, profitent des moments opportuns pour attraper les cailles, tandis que certains rapaces, avec leur vol agile, peuvent capturer ces petites proies en plein vol.

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut