Casoar à casque

Casuarius casuarius
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Southern Cassowary

Le casoar à casque a conservé un aspect préhistorique. Il est particulièrement impressionnant tant par son volume que par son casque. Ses plumes noires ont la texture de poils raides. C'est la troisième plus grande espèce d'oiseau du monde derrière l'Émeu d'Australie et l'autruche.

Taille : 1,1 à 1,8 mètres
Poids moyen : 48 à 50 kg
Espérance de vie : 20 à 40 ans
Origine : Australie

Caractéristiques

  • Forme & corps : ses ailes sont deux moignons qui pendent le long de son corps sur lesquels s'accrochent quelques baguettes cornées, vestiges d'anciennes plumes.
  • Tête : casque en kératine dure comme de la pierre. On suppose qu'il était multifonctions, servant à se faire reconnaître, à communiquer ou à séduire. Sa tête est bleue et il possède des caroncules rouges, mais qui changent de couleur selon son humeur.
  • Yeux : l'iris de l'œil est d'un jaune topaze.
  • Pattes : ses pattes sont terminées par trois doigts dont l'un est muni d'une terrible griffe.
  • Queue : il n'a pratiquement pas de queue.
  • Plumage : noir et rêche.
  • Taille : 1,1 – 1,8 mètres (Mâle)  1,1 – 1,8 mètres (Femelle)
  • Poids : 48 – 50 kg (Mâle)  48 – 50 kg (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Casoars
Ordre Casuariiformes
Famille Casuariidés
Genre Casuarius
Descripteur Linnaeus, 1758

Caractère et comportement

Le Casoar à casque ne peut pas voler, mais il peut sauter jusqu'à deux mètres de hauteur et courir à une vitesse de 50 km/h. Ce n'est certes pas l'animal le plus rapide, mais c'est impressionnant pour sa masse. Il sait nager, pouvant traverser des étendues d'eau de plus de 800 mètres de large.

Cet oiseau est agressif en captivité et se sert facilement de son casque en kératine et de ses griffes acérées tranchantes comme des poignards. En liberté, il est irascible lorsqu'il sent que ses oisillons sont menacés. Il est capable d'éventrer un dingo (un chien sauvage Bouvier Australien est issu) d'un seul coup de griffe. On dit qu'il aurait tué un homme de 75 ans en 2019.

Espèces

La famille des Casuaridés comprend trois espèces qui diffèrent par la forme du casque et le nombre de caroncules, ces excroissances de chair qui ornent leur tête.

  • Casoar à casque
  • Casoar unicaronculé
  • Casoar de Bennett
Alimentation du Casoar à casque

Le Casoar à casque se nourrit essentiellement de fruits d'au moins 240 plantes différentes qu'il trouve directement sur le sol ou qu'il arrache des branches des fruitiers. À l'occasion, il peut se nourrir de petits animaux et de petits vertébrés qu'il gobe. Il peut consommer jusqu'à 75 espèces de plantes.

Il joue un rôle écologique important dans les écosystèmes forestiers humides en raison de sa capacité à disséminer les grosses graines sur de longues distances, ce qui est une caractéristique rare chez les espèces animales. Environ 150 espèces végétales pourraient disparaître si cet oiseau venait à disparaître également.

Habitat et répartition géographique

Le casoar à casque vit dans les forêts tropicales humides d'Indonésie, de Nouvelle-Guinée et du nord-est de l'Australie. Il lui faut un grand domaine pour vivre.

Reproduction

Pendant la saison de reproduction qui se déroule en hiver, le mâle approche avec précaution la femelle afin de ne pas la perturber. Il met en valeur ses couleurs vives et lisse ses plumes, émettant des sons doux pour attirer l'attention de la femelle.

Les œufs sont gris cendré avec une nuance verdâtre, de taille plus petite et plus allongée que ceux de l'autruche. Ils sont parsemés de nombreux petits tubercules d'un vert foncé.

La femelle est responsable de la construction du nid, tandis que le mâle reste attentif à l'incubation et prend soin des oisillons pendant une période de 50 jours. Cependant, le couple est « éphémère » car cet oiseau est solitaire. Si la femelle souhaite réaliser une ou deux autres pontes, elle choisira un autre partenaire.

Menaces & conservation

Le Florida Fish and Wild Life a classé cette espèce animale parmi les animaux de classe II qui peuvent représenter un danger pour les humains. Pour pouvoir posséder ces animaux, il est nécessaire d'obtenir un permis. Nourrir un casoar peut contribuer à sa raréfaction, car il devient dépendant de la présence humaine et est susceptible d'être impliqué dans des accidents avec les voitures.

Malheureusement, le territoire d'origine du Casoar à casque diminue progressivement en raison de la déforestation. Bien que sa population soit en déclin depuis 1970, cette espèce n'est pas encore officiellement menacée, bien que les Australiens adoptent une attitude très prudente à son égard.

Le cyclone Larry apparu en mars 2006 à Mission Beach (Queensland) aurait tué 18% de la population de casoars.

Questions fréquentes sur le Casoar à casque

Quel est l'utilité du casque du Casoar ?
Le casque du casoar qui est dur comme de la pierre le protège contre les chutes de fruits et lui permet de repousser la végétation dense. De plus, il lui permet de se battre et de se défendre contre d'autres animaux.
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut