Pélican Blanc

Pelecanus onocrotalus
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Great White Pelican
Qui est le Pélican Blanc ?

Le Pélican blanc est un magnifique oiseau appartenant à la famille des Pélécanidés et à l'ordre des Pélécaniformes. Reconnaissable à son  plumage blanc, sa caractéristique la plus remarquable est la poche jaunâtre sous son bec, pouvant stocker jusqu'à 4 kg de poissons. Ce pélican fréquente les lacs bordés de végétation palustre, les estuaires, les lagunes côtières, et les marécages en Europe, Asie, Proche-Orient et Afrique tropicale. Excellent planeur, il pêche collectivement en refoulant les poissons avec sa poche.

Taille 1,48 à 1,75 mètres
Poids 7 à 13 kg
Espérance de vie 25 à 30 ans

Caractéristiques

  • Tête: on le reconnaît facilement grâce à l'immense poche extensible placée sous le bec, appelée sac jugulaire. Ce sac est fixé aux deux branches de la mandibule inférieure du bec très long pouvant atteindre 48 cm.
  • Bec: jaune avec une pointe rouge.
  • Pattes: ses pattes sont courtes et ses doigts palmés.
  • Envergure: 180-300cm.
  • Plumage: blanc, légèrement teinté de rose, l'extrémité des ailes est noire.
  • Taille 1,48 – 1,75 mètres (Mâle)  1,48 – 1,75 mètres (Femelle)
  • Poids: 7 – 13 kg (Mâle)  7 – 13 kg (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Échassiers et pélicans
Ordre Pélécaniformes
Famille Pélécanidés
Genre Pelecanus
Descripteur Linnaeus, 1758

Comportement et caractère

Le Pélican Blanc est bon voilier, se laissant porter par les courants ascendants. Cependant, comme c'est un oiseau massif, il lui faut faire un gros effort pour qu'il prenne son envol. C'est une espèce d'oiseau grégaire et tous les oiseaux sont égaux au sein de la communauté.

Le Pélican Blanc est un oiseau aquatique, un excellent nageur, mais un piètre marcheur. Il émet des grognements pareils à ceux d'un âne, mais la plupart du temps, il reste silencieux.

Espèces et variétés

On en décompte 22 espèces, dont quatre seulement dans l'hémisphère nord.

Habitat, aire de répartition

Le Pélican Blanc est un oiseau migrateur présent dans le sud-est de l'Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique. Il niche au bord des lacs et aime les endroits bordés de roseaux.

Quel est le cycle de reproduction du Pélican Blanc ?

Lors de la saison de reproduction, un spectacle fascinant se dévoile chez le Pélican Blanc. Le mâle et la femelle se parent de couleurs éclatantes et arborent de magnifiques plumes décoratives formant une huppe majestueuse à l'arrière de leur tête. Chez la femelle, cette huppe est plus volumineuse qu'elle ne l'est chez le mâle. C'est un moment crucial où la séduction opère.

Dans cette danse de séduction, c'est la femelle qui joue le rôle de décideuse. Elle observe attentivement les prouesses du mâle alors qu'il parade, étirant gracieusement son cou et pointant son bec vers le ciel. Elle évalue avec attention chaque geste, chaque démonstration de grâce.

Une fois le partenaire choisi, la femelle prend en charge l'emplacement du nid tandis que le mâle collecte les matériaux végétaux qu'elle arrangera habilement.

Le couple de Pélicans Blancs s'investit pleinement dans la parentalité. Ils se relaient pour couver les œufs, assurant tous deux un rôle égal et dévoué dans l'élevage des oisillons. 

Au bout de 3 mois, les jeunes pélicans commencent à prendre leur envol, développant leurs ailes pour s'épanouir dans le ciel. À ce stade, le couple, qui aura partagé une expérience unique, prendra des chemins séparés, chacun reprenant sa liberté.

Alimentation du Pélican Blanc

Piscivore, le Pélican Blanc est extrêmement vorace et a une prédilection pour la carpe. Sa méthode de pêche est infaillible : il invite ses congénères à se regrouper et à battre des ailes pour ramener le poisson vers des eaux moins profondes. Le jabot qui fonctionne comme une épuisette se remplit de 10 litres d'eau et de poissons qui sont aspirés.

Menaces & conservation

Les pélicans se font rares en Europe, pourtant leur existence ne se trouve pas en péril sur l'ensemble de leur répartition géographique. Le majestueux pélican blanc subit les affres de la pollution, qui empoisonne ses sources de nourriture, ainsi que les perturbations causées par les activités humaines sur ses sites de nidification.

Faits divers
Légende

L'auteur du Physiologus, un ouvrage grec rédigé au IIème siècle, relate une fascinante histoire au sujet des petits du pélican à leur éclosion. Dès leur naissance, ces oisillons réclament avec véhémence de la nourriture à leurs parents. Malheureusement, pris de colère, les parents les giflent et les tuent. Cependant, un profond remords s'empare d'eux, et dans leur douleur intense, ils se frappent les flancs avec leur bec pour arroser leur poitrine de quelques gouttes de sang, redonnant ainsi vie aux petits.

Cette légende a suscité de magnifiques interprétations. Alfred de Musset, poète romantique du XIXe siècle, évoque dans son poème poignant intitulé "La nuit de Mai" la douleur de cet oiseau qui revient au nid sans nourriture, offrant à ses petits son cœur et ses entrailles. 

Ce thème a également été repris en joaillerie. La broche du pélican de la reine Elisabeth, que l'on peut voir sur ses portraits, représentait un pélican émaillé à la poitrine ensanglantée, entouré de ses petits, suspendu à un diamant et reposant sur un rubis. La reine, fervente catholique, avait choisi ce symbole en signe de son dévouement exemplaire envers son peuple qu'elle a régné pendant 52 ans. Malheureusement, cette précieuse broche a depuis disparu.

Cependant, il faut noter que cette légende est basée sur une confusion. En réalité, les pélicans nourrissent leurs petits avec une bouillie liquide qu'ils laissent tomber de leur bec. La particularité de leur bec, qui a une extrémité rouge, évoque ainsi des taches de sang. Une merveilleuse métaphore de la nature qui continue d'inspirer tant les conteurs que les poètes et les artistes au fil des siècles.

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut