15 races de chiens les + populaires en France — Autour Des Animaux
15 races de chiens les plus populaires en France

15 races de chiens les plus populaires en France

Un chien est un croisé ? Ce n’est pas une race ! Cela signifie juste qu’il est né de deux parents de races de chiens différentes. C’est un mélange. Les croisés ou batards sont les chiens les plus nombreux en France. Ils ne ressemblent pas forcément à une race spécifique : c’est ce qui les rend unique et souvent plus robustes. Voici le top 15 des races de chiens les plus populaires en France.

Les Bergers (australien, allemand, belge…)

chiens de berger
Photo A.Stock

Sportifs, agiles, loyaux, courageux, les Bergers sont la famille de chiens préférés en France ! Les bergers australiens, puis allemands, arrivent en tête des classements. Ces chiens intelligents et protecteurs, ont besoin d’attention et d’une éducation complète. Sinon, ils risquent de s’ennuyer ou de se sentir trop seuls. Ils conviennent à une famille qui connaît bien les chiens et ont besoin d’espace pour dépense toute leur énergie.

Les Retrievers

chien golden retriever
Photo A.Stock

Les Labrador Retriever et Golden Retriever sont vraiment des crèmes ! Ces grands chiens au caractère doux et docile sont faciles à éduquer, obéissants, joueurs et agréables à vivre. Ils sont du genre gourmands et ont besoin d’une alimentation équilibrée en plus de deux heures d’exercice minimum par jour pour ne pas prendre trop de poids. Ils adorent nager : gare aux éclaboussures !

Le Staffordshire bull terrier

staffordshire

Ce chien robuste a une santé de fer et un caractère courageux et intrépide. Utilisé au 19ème siècle comme chien de combat, il est aujourd’hui un très bon gardien pour toute la famille. Bien éduqué dès son plus jeune âge, il sera très affectueux avec ses maîtres. Il a par contre plus de mal à s’entendre avec d’autres animaux à la maison ou ceux qu’il croise en promenade.

Le Cavalier king charles

Cavalier king charles

Le Cavalier king charles est un chien plutôt calme et tranquille. Joyeux, joueur et affectueux, il peut néanmoins se révéler un peu distrait, têtu ou peu obéissant. Il demande quand même à être éduqué dès le plus jeune âge. Il n’aime pas être seul en revanche, si votre famille et vous êtes souvent absents, mieux vaut choisir une autre race qui s’en accommodera mieux.

Le Beagle

beagle

Plein d’énergie, le Beagle aime courir partout la truffe au sol, pour renifler et explorer tout ce qui l’entoure. C’est d’ailleurs un chien de chasse reconnu. Très vif, résistant à l’effort, joueur, gai, il adore se dépenser dehors avec sa famille, avec qui il est volontiers pot de colle ! Le beagle aime vivre en meute et aboyer : on l’entend de loin, ce qui peut poser des problèmes avec ses voisins.

Le Bouledogue français

bouledogue
Photo A.Stock

Le Bouledogue français n’exige pas de grands espaces. Ce chien musclé a besoin de faire de l’exercice mais n’est pas un sportif (le jogging est d’ailleurs à proscrire !). Vif, curieux et possessif, le Bouledogue demande de l’attention plus que des caresses : son caractère bien trempé et sa tendance à faire des bêtises impose de bien l’éduquer dès son plus jeune âge.

Le Cocker anglais

Cocker anglais

Ça ne se devine pas forcément, mais le cocker anglais à est l’origine un redoutable chien de chasse ! C’est sans doute pour cela qu’il a autant d’énergie et besoin de beaucoup se dépenser dans la nature. C’est un chien joyeux, attachant, malicieux, qui sait attendrir avec ses célèbres yeux de cocker ! Il faut bien l’éduquer pour vivre avec ce chien au fort caractère, très complice avec son maître.

Les setters (irlandais, anglais, gordon…)

Setter
Photo A.Stock

Ces grands chiens de chasse sont très sportifs : les Setters ont besoin de courir et de grands espaces, car ils débordent d’énergie ! Fougueux, indépendants, ils doivent être bien éduqués pour se montrer obéissants. Ils peuvent alors devenir des chiens de compagnie agréables et affectueux. En balade, ils ont quand même tendance à partir en chasse à la moindre occasion !

Le chihuahua

Chihuahua

Originaire du Mexique, le chihuahua est de taille mini mais ce n’est pas une peluche ! Remuant et joyeux, il se montre affectueux. Il peut voyager partout, glissé dans son sac ou dans les gras. Attention lors des promenades, s’il croise d’autres chiens, car il ne pèserait pas lourd en cas de conflits… plus petit chien du monde, il mérite toutefois d’être éduqué rigoureusement. Sinon il n’en fera qu’à sa tête !

Le Cane corso

cane corso
Photo A.Stock

Vu sa très grande taille, le Cane corso est souvent utilisé comme chien de garde. Il a besoin d’être occupé au maximum et de pouvoir se dépenser dans un jardin ou de grands espaces. Il est important de l’éduquer quand il est encore chiot. Avec ses maîtres, il sera alors calme et tranquille. Ce costaud est protecteur et conseillé pour des familles qui connaissent bien les chiens.

L’épagneul breton

épagneul breton
Photo A.Stock

Très robuste et plein de vitalité, l’Épagneul breton a besoin de se dépenser. Dehors, c’est un chien de chasse alerte et tonique, dont l’éducation ne pose pas de souci. À la maison, il se montre doux et câlin, très attaché à ses maîtres. facile à vivre, il n’aime pas la solitude et appréciera de passer un maximum de temps avec son maître. Jouer, c’est son truc !

Le Husky de Sibérie

Husky de sibérie
Photo A.Stock

Le Husky est populaire à cause de son allure sportive et de ses yeux bleus. Attention cependant, il ne peut pas convenir à toutes les familles. Il doit recevoir une éducation rigoureuse et doit se dépenser chaque jour en plein air sous le contrôle de son maître (il ne doit pas être laissé en liberté). Très intelligent, chasseur insteinctif (gare aux lapins et aux poules), il déteste être seul et peut faire des dégâts autour !

Le Yorkshire terrier

Yorkshire terrier

Sa petite taille n’empêche pas le Yorkshire terrier d’avoir un sacré caractère ! Pour éviter qu’il n’en fasse qu’à sa tête ou se montre agressif, il faut donc veiller à bien l’éduquer. Même s’il est facile de le garder dans les bras, il est important de le laisser courir et se dépenser. Il peut devenir un animal de compagnie affectueux, mais reste têtu. La souplesse et la tolérance ne sont pas ses points forts.

Le Teckel

Teckel
Photo A.Stock

Il ne faut pas se fier à son physique de « chien-saucisse », le teckel est en fait un animal solide, courageux et plein d’énergie. Il a besoin d’exercice pour son équilibre. Loyal, gai et affectueux, il faut lui imposer certaines limites pendant son éducation, sinon il risque de se montrer très possessif et même jaloux vis-à-vis de son maître. Il peut aussi avoir tendance à aboyer souvent.

Le Spitz allemand

Spitz
Photo A.Stock

Ce chien joyeux et gentil se remarque par son incroyable pelage, qui forme une crinière autour de sa tête ! Le brosser plusieurs fois par semaine est indispensable. Assez facile à éduquer, le Spitz est un chien méfiant seulement avec les gens qu’il ne connaît pas et à donc tendance à aboyer souvent, pour donner l’alerte. Une petite promenade quotidienne lui suffit pour être bien et il accepte aisément de rester seul.

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *