Le Retriever de la Nouvelle-Écosse a été sélectionné à l'origine pour attirer l'attention des canards et des oies. Sans aboyer, il les rassemble facilitant ainsi le tir groupé des chasseurs. Il terminait ensuite sa mission en allant chercher les oiseaux morts et en les rapportant. Intelligent, calme et obéissant, c'est un excellent chien de compagnie, mais qui a besoin de beaucoup d'exercice en plein air, car il possède une énergie inépuisable.

Taille
46 à 50 cm
Poids
18 à 23kg
Exercice
Élevé
Poil
Mi-long
Espérance de vie
12 à 14 ans

Comportement & caractère

Aboyeur (3/5)
Affectueux (4/5)
Calme (3/5)
Chasseur (4/5)
Indépendant (2/5)
Protecteur (2/5)

Comportement avec les autres

Autres animaux (3/5)
Cohabitation enfants (4/5)
Sociable étrangers (3/5)

Apparence & caractéristiques

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse a les yeux en amande et le regard vif. Ses oreilles sont tombantes, triangulaires et portées légèrement dressées. Sa tête est légèrement cunéiforme et son museau est effilé. Son poil est imperméable, son sous-poil est dense. Sa robe est rouge et des marques blanches typiques de la race sont présentes sur le poitrail. Des marques blanches typiques sont repérables sur ses pieds. Sa queue est frangée, large à sa base.

Couleur(s) : cuivrée, rouge, red golden. Tâches blanches sur la queue, le poitrail et les pattes.
Yeux : ambre à marron, en forme d'amande, de grandeur moyenne.
Poil : mi-long.
Queue : touffue.
Tête : longue.
Oreilles : semi-tombantes.
Origine
Canada
Hypoallergénique
Non
Taille mâle
47 à 51 cm
Taille femelle
45 à 49 cm
Poids mâle
20 à 23kg
Poids femelle
18 à 20kg

Éducation

Intelligent (4/5)
Obéissant (3/5)

Conditions de vie

Idéal 1er chien (3/5)
Supporte le chaud (4/5)
Supporte le froid (4/5)
Vie en appartement (2/5)

Entretien & hygiène

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse ayant le poil mi-long, un brossage régulier, a minima une fois tous les deux jours est est suggéré. Celui-ci sert à enlever la poussière, les traces de salissure, les nœuds ainsi que le pelage mort. Durant la période de mue, au printemps et à l'automne, le brossage quotidien peut être utile. L'étrille (ou une brosse à aiguille) est conseillée pour le brosser durant cette phase. Elle remplace peigne et brosse et permet de pratiquer un massage cutané nécessaire pour stimuler la repousse du poil et éviter que la chute ne s'éternise.

Acheter une brosse en nylon est recommandé pour brosser le Retriever de la Nouvelle-Écosse car elle permet de lisser son poil mi-long. Vous pouvez vous servir de la brosse en nylon en plus d'un autre brossage.

Afin d'entretenir les oreilles semi-tombantes du Retriever de la Nouvelle-Écosse, il est suggéré de les lui nettoyer une fois par semaine grâce à un coton et un produit auriculaire spécifique en suivant les préconisations d'un vétérinaire.

Bave (1/5)
Entretien facile (3/5)
Perd ses poils (3/5)

Activité physique & exercice

Énergique (4/5)
Joueur (4/5)
Sportif (4/5)
Activités qu'il apprécie :
AgilityCanicrossFlyballRandonnéesObéissanceFrisbeeNager, se baigner

Alimentation

Une attention particulière doit être apportée à l'alimentation du Retriever de la Nouvelle-Écosse au cours de son développement. Le chiot a besoin d'une alimentation riche, sans être suralimenté. La ration quotidienne peut être donnée en trois repas jusqu'à l'âge de dix mois avant de fractionner à deux repas quotidiens.

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse a un développement assez rapide jusqu'à 8 mois. Il arrive à l'âge adulte à 12 mois. Il s'agit d'une phase durant laquelle l'alimentation nécessite d'être surveillée et adaptée. Des croquettes « puppy » de moyenne race sont préconisées, car elles favorisent l'acquisition d'une ossature solide. Il peut être nourri exclusivement de croquettes de haute qualité ou de rations ménagères adaptées.

Il est conseillé de basculer à une alimentation pour chien sénior dès 6 ans afin de consolider son ossature.

Santé

Robuste et solide, le Nova Scotia est un chien résistant aux intempéries et au froid grâce à son poil double et dense. On ne relève pas de prédisposition à une maladie, à l'exception de la dermatite pyotraumatique (également appelée hot spot), qui correspond à une dermatite aiguë suintante.

Maladies & affections

Atrophie rétinienne progressive Dysplasie de la hanche
Surdité congénitale
Hypothyroïdie
Maladie d'Addison
Anomalie de l’œil du Colley
Méningite

Espérance de vie

L'espérance de vie du Retriever de la Nouvelle-Écosse est de 12 à 14 ans et plus, soit une durée de vie d'environ 13 ans.

Prix de vente

Prix min. constaté
1200€
Retriever de la Nouvelle-Écosse
Prix max. constaté
1600€

Données FCI

N° FCI Date reconnaissance FCI Groupe FCI
312 1981 Groupe 8 : Chiens rapporteurs de gibier - Chiens leveurs de gibier - Chiens d'eau

Questions fréquentes

Quel est le coût du Retriever de la Nouvelle-Écosse ?

Le coût du Retriever de la Nouvelle-Écosse varie selon son sexe, son âge et son pédigrée. S'il est LOF (Livre des Origines Françaises), alors il sera vendu à un prix plus élevé. En moyenne, il faut compter entre 1200€ et 1600€ pour acheter un Retriever de la Nouvelle-Écosse, soit une moyenne de 1400€.